Des pâtes, des pâtes… Oui, mais du bio ?

Été comme hiver, nous mangeons tous des pâtes. Que ce soit en sauce ou nature, nous les adorons. De nombreuses variétés existent, elles peuvent être de formes et de goûts différents, mais ont toujours un point commun : de grandes qualités gustatives et nutritionnelles. Et le bio dans tout ça me direz- vous ? A-t-il un réel intérêt pour un aliment en apparence si basique ?

Vie saine et zen - Des pâtes, des pâtes… Oui, mais du bio ?

Pour fabriquer des pâtes, il faut de la farine ou de la semoule de céréales, et de l’eau ou des œufs. Une fois les ingrédients rassemblés, pétrissez, étalez, et coupez selon la forme que vous souhaitez obtenir.

En savoir plus

Côté cuisson, visez le "al dente"

Les pâtes "al dente" ont un pouvoir plus rassasiant que des pâtes trop cuites car elles favorisent la mastication, évitant ainsi de se resservir plusieurs fois.

En France, les pâtes doivent être obligatoirement fabriquées avec du blé dur depuis 1934. Seules les ravioles de Romans (minis raviolis au fromage) ont le droit d’être réalisés à base de farine de blé tendre.

Des pâtes sans farine de blé
Pour répondre aux besoins des consommateurs intolérants au gluten de blé, et pour satisfaire les papilles des gourmands que nous sommes, on trouve dans les magasins des pâtes sans farine de blé : pâtes à l’épeautre, au sarrasin, au quinoa, au riz, au manioc, au tapioca, au kamut, à la châtaigne, au soja.
Avant d’achetez ces pâtes un peu différentes, méfiez vous et lisez bien les étiquettes. Certaines pâtes à la farine de châtaigne par exemple n’en contiennent que 10% alors que d’autres 100%.

Des pâtes aux goûts différents
Certains produits peuvent être ajoutés aux pâtes pour leur donner un autre goût : les œufs, les légumes frais ou extraits de légumes, les aromates, le lait, le gluten. Tous les colorants, eux, qu’ils soient naturels ou chimiques, sont interdits.

Et pour les pâtes bio…
Les pâtes bio passent par les mêmes étapes de fabrication, ce qui change, ce sont les ingrédients : ils sont bio bien sûr.

Lorsque la farine contient tout ou partie de l’écorce du grain (c’est-à-dire lorsqu’elle est plus ou moins raffinée, complète ou semi-complète), elle est plus riche en fibres et en éléments nutritifs, mais attention car c’est dans cette même écorce que se concentrent les traitements phytosanitaires.
Pour faire simple, si vous souhaitez consommer des pâtes peu raffinées (fabriquées avec une farine complète ou semi-complète), mieux vaut les choisir bio, vous limiterez ainsi le risque d’ingérer des pesticides.

Pour les pâtes bio parfumées, les couleurs et les saveurs proviennent des plantes, fraîches lorsque c’est la saison, surgelées ou déshydratées dans le cas contraire. Là encore il faut bien lire les étiquettes pour connaître les proportions et les formes des parfums ajoutés.

Une source énergétique et nutritive importante 
Pour une portion de 100 g de pâtes à base de blé dur, nous assimilons en moyenne entre 60 et 75 g de glucides, environ 2 g de lipides et autour de 12 g de protéines (à titre de comparaison, la viande de bœuf contient 20% de protéines, les lentilles 24%, le riz 8%).


                

La revue de presse

Près de 90 % des personnes interrogées pensent que l’activité humaine...

La France pourrait quasiment sortir du nucléaire en 2060, selon la dernière é...

Des tracés différents dans le cerveau d'enfants utilisant smartphones, tablettes et...

Il suffit de mélanger du sang à un liquide rose. Si celui-ci vire au bleu dans les...

L'inhalation humide de certaines huiles essentielles décongestionne, dégage et soigne...

Source de maladies cardiovasculaires et d'obésité, le sucre est actuellement en ligne...