Des perturbateurs endocriniens dans nos assiettes ?

"Plus de six résidus de pesticides sur dix quantifiés dans l'alimentation européenne sont des perturbateurs endocriniens suspectés", alerte l'ONG Générations futures. Cette dernière se fonde sur le dernier rapport de l'Efsa (Autorité européenne de sécurité des aliments) concernant les résidus de pesticides dans les aliments et montrant que 49 % des échantillons analysés en contenaient des traces quantifiables. Sont concernés 109 843 échantillons. Parmi eux, 69 433 contiennent des résidus suspectés d'être des perturbateurs endocriniens (base de données TEDX), capables d'interférer avec le système hormonal. Leurs effets peuvent être délétères sur la croissance, la fertilité, le comportement et à l'origine de certains cancers. L'ONG demande que l'alimentation soit prise en compte dans les travaux en cours concernant leur réglementation.

Source : L'Express
 

La revue de presse

Interdiction de la pêche électrique pour tous les navires de l'Union Européenne...

Les "influenceurs" sur Youtube ont investi différents sujets de sociét...

1 952 nouvelles espèces de bactéries intestinales, pas encore cultivées en...

L'activité physique est incontournable face à une pathologie chronique (cancer, diab...

Alerte sur le Clenox et le Stanox-10, des "brûleurs de graisse" de la marque Malay...

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à explorer des formes variées de sexualit...