Devenir un skieur écolo

Les 2/3 d'entre nous prévoient de partir à la montagne lorsqu'ils pensent à leurs vacances d'hiver. Alors oui, allons skier entre amis, en famille ou seul, mais non à une attitude irresponsable ! Cette année, nous dévalerons les pentes enneigées en skieur "responsable". Nous choisirons une station, une tenue et du matériel écolos.

Vie saine et zen - Devenir un skieur écolo

Aujourd'hui, nous avons tous conscience que nos actions ont un réel impact sur l'environnement. Nos déplacements produisent des émissions de CO2 (les émissions de gaz à effet de serre en montagne sont dues aux transports touristiques), l’extension et l’équipement des domaines skiables menacent la faune et la flore de nos montagnes (chaque année 15 % des espèces végétales et animales présentes autour d’une piste de ski disparaissent), et les canons à neige consomment énormément d’eau (l’équivalent par an d’une ville de plus de 170 000 habitants), alors cette année, nous allons agir.

Publicité

Choisir ma station
Certaines associations offrent de précieux conseils quant au choix de la station. 

Mountain Riders édite un guide vert des stations de montagne dans lequel se trouvent tous les critères qu’elles remplissent  pour améliorer la qualité de notre environnement (tri sélectif, recyclage, meilleure gestion de l’eau, construction HQE, mobilité douce, etc…

- Le Ski Club Britannique : site très bien fait mais entièrement en anglais.

- L’association Perles des Alpes propose des stations à mobilité douce dans un programme financé par l’Union Européenne : limitation ou interdiction des voitures, encouragement des transports collectifs à moindre impact sur l’environnement, solutions alternatives de véhicules électriques ou solaires pour les transports inévitables, recours au biocarburant pour les dameuses, etc.

Trois exemples de station 
- Un camp écologique d’altitude dans les Alpes suisses, au-dessus de Villars dans le Canton de Vaud propose des tentes chauffées au bois installées autour d’un refuge d’altitude, avec accès en raquettes et interdiction de la motoneige, mobilier en matériaux recyclés, literie en coton bio, recours exclusif à des fournisseurs et produits locaux, soutien financier à des associations écologiques locales, etc.

- Auris-en-Oisans, petite station reliée à l’Alpes d’Huez possède une patinoire écologique depuis l’année dernière : conçue en polyéthylène recyclable, dans un souci de respect de l’environnement et d’économie d’énergie, sans eau ni électricité ni aucun autre consommant énergétique. Avantage : elle fonctionne été comme hiver, et est insensible aux changements de température !

- Avoriaz en Haute Savoie propose, grâce à un concept innovant, de redécouvrir les joies du hors piste. En partenariat avec l’ONF (Office National des forêts), et la commune de Montriond, Avoriaz a installé à la place d’anciennes remontées mécaniques une piste ludique. Il est possible d'y skier en pleine forêt sur des chemins très étroits avec des obstacles consititués de bois trouvé sur place. Il n’existe que 5 pistes comme celle-là dans le monde (2 aux USA, 1 en Autriche, 1 en Nouvelle-Zélande et 1 en France).

Et enfin quelle que soit la station choisie, comportons nous comme à la maison : allons à pied d’un point à un autre, prenons des douches plutôt que des bains, coupons le chauffage quand nous aérons la chambre, trions vos déchets, etc…

 

White Pod

 

Patinoire écologique

 

Piste de free ride



                

La revue de presse

Rhume, toux, mal de gorge, grippe et troubles intestinaux : un médicament sur deux dé...

Les méthodes les plus efficaces pour mettre toutes les chances de son côté...

Mimer la nature et respecter le bien-être animal… C'est le défi que relè...

Avec +3,5 % en 2017, la croissance des émissions de gaz à effet de serre chinoises...

Depuis 1989, déclin de 76 % (82 % en été) de la masse d'insectes volants en...

Il aurait eu lieu fin septembre, selon l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûret...