Du pollen pour absorber les substances toxiques de l’eau polluée

Les grains de pollen d'une fougère, le "Lycopodium clavatum", sont capables de fixer sur leur enveloppe certaines substances toxiques présentes dans les eaux polluées. C'est ce que viennent de découvrir des scientifiques britanniques. Il serait même possible de cibler certains polluants en appliquant des modifications de surface sur cette enveloppe. Par exemple, lorsqu'on dépose de l'oxyde de fer sur la coquille du grain, ce dernier devient capable d'éliminer le phosphate contenu dans l'eau. Les chercheurs précisent que la culture de ce pollen ne risquerait pas de concurrencer les cultures vivrières car la plante peut pousser sur des sols pauvres.

Source : Futura Sciences, par Nathalie Mayer
 

La revue de presse

Elle est nettement inférieure aux 150 mètres réclamés par certains...

10 milliards de smartphones ont été vendus dans le monde depuis leur création...

10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre… C'est ce que repr...

85 % des Français s’inquiétaient du réchauffement climatique en 2018,...

Travailler moins, gagner moins mais vivre heureux et épanoui… C'est le projet de...

Comment éviter de reproduire les scénarios de rupture au sein d'un nouveau couple...