Emmanuel Macron annonce les grandes lignes de sa stratégie énergétique

Adaptation de la fiscalité énergétique en cas d'envolée des cours mondiaux, lancement d'un débat national "inscrit dans les territoires", montée en puissance des énergies renouvelables (d'ici 2030 : l'éolien terrestre multiplié par 3, le solaire photovoltaïque multiplié par 5), objectif de réduction du nucléaire à 50 % du mix électrique reporté à 2035 avec fermeture de 14 réacteurs nucléaires… Telles sont les principales mesures que le chef de l'État a annoncées le mardi 27 novembre dernier. Il a revendiqué une approche "pragmatique et adaptative" prenant en compte les avancées technologiques, l'intégration européenne, la sécurité d'approvisionnement et les éventuels problèmes de sûreté.

Source : Actu-Environnement, par Laurent Radisson
 

La revue de presse

Le phénomène connaît une accélération inquiétante, ce qui...

8 téléphones portables sur 51 au-dessus de la norme française avec un DAS (d...

Une baisse de 80 % du nombre de cas de rougeole dans le monde de 2000 à 2017… L...

Malnutrition chronique, retard de croissance, carence en nutriments, maigreur, surpoids ou ob...

Viser une pression artérielle un peu en dessous de 140/90 suffit à une pré...

Infusées 10 à 15 minutes avec une eau entre 80°C et 95°C, les plantes ont des...