Emmanuel Macron annonce les grandes lignes de sa stratégie énergétique

Adaptation de la fiscalité énergétique en cas d'envolée des cours mondiaux, lancement d'un débat national "inscrit dans les territoires", montée en puissance des énergies renouvelables (d'ici 2030 : l'éolien terrestre multiplié par 3, le solaire photovoltaïque multiplié par 5), objectif de réduction du nucléaire à 50 % du mix électrique reporté à 2035 avec fermeture de 14 réacteurs nucléaires… Telles sont les principales mesures que le chef de l'État a annoncées le mardi 27 novembre dernier. Il a revendiqué une approche "pragmatique et adaptative" prenant en compte les avancées technologiques, l'intégration européenne, la sécurité d'approvisionnement et les éventuels problèmes de sûreté.

Source : Actu-Environnement, par Laurent Radisson
 

La revue de presse

12 % des consommateurs ont mangé du bio tous les jours en 2018, selon le dernier rapport de...

Les trois quarts des besoins en soja de l’UE, sont destinés aux élevages...

Jusqu’à 52 000 microparticules de plastique par an sont ingérées par l'...

En cause : des composés qui se forment lors de la cuisson, les AGE, produits terminaux de la...

Végétal, vrai, varié… Les résultats de la science convergent...

2,6 millions de Français ont pratiqué le yoga dans les 12 derniers mois, selon une...