En France, quatre cancers sur dix pourraient être évités

41 % des cancers sont attribuables à 13 facteurs de risques liés au mode de vie ou à l'environnement, selon une vaste étude coordonnée par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) portant sur les chiffres de 2015 en France métropolitaine. Pour la première fois ont été pris en compte des facteurs de risques comme la consommation de charcuterie et de viande rouge ou les expositions professionnelles à certains toxiques. Certains facteurs sont négatifs (déficit en fruits et légumes, en activité physique). 
Le tabac et l'alcool (20 % et 8 % des cas) restent bien sûr les deux premiers responsables. Viennent ensuite les infections liées au papillomavirus, les expositions professionnelles (ce qui interpelle la médecine du travail !), les ultraviolets, le radon, les radiations d'origine médicale, la pollution de l'air, la présence d'arsenic et de benzène.
En tête des cancers évitables viennent ceux du poumon, du sein et du côlon-rectum. Viennent ensuite les lèvres-cavité orale-pharynx, mélanome, foie, estomac et rein.
Le recherche progressant sans cesse, par exemple dans le domaine des perturbateurs endocriniens, il est probable qu'on voie grandir à l'avenir la part des cancers évitables.

Source : Le Monde, par Hervé Morin
 

La revue de presse

Les véhicules électriques et hybrides sont plus économiques à l'usage...

Réduire de 90 % la consommation de viande d'ici 2050, c'est ce que devront faire les pays d...

44 nouvelles plaintes nominatives pour "mise en danger de la vie d’autrui", "...

Ils absorbent 3 à 9 fois leur poids en pétrole ! Transformés en boudins ou en...

9,8 % des Français sont passées par un épisode dépressif en 2017, selon...

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l...