Ennéagramme

L'ennéagramme est une méthode de connaissance de soi et des autres, à partir d'une typologie de neuf profils de personnalités réparties symboliquement sur une figure d'origine ésotérique.

Du grec, Ennea : neuf
Grammos : points

Les prémices de l'ennéagramme remontent à 4500 ans, chez les babyloniens. On le trouve ensuite chez les mathématiciens grecs, les premiers chrétiens, en Perse, dans la kabbale juive, chez les soufis… Repris par Georges Gurdjieff, un maître spirituel russe, en 1916, l'ennéagramme est adapté à la psychologie moderne et popularisé dans les années 50-60 par le psychologue Oscar Ichazo, puis le psychiatre Claudio Naranjo, qui l'introduit aux Etats-Unis au début des années 70. Ses successeurs, Kathleen Speeth, Robert Ochs et Helen Palmer font passer la méthode dans le grand public.

L'ennéagramme de Gurdjieff est composé d'un cercle sur lequel viennent se placer neuf points équidistants numérotés de 9 (pôle nord) à 1, en descendant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Dans le cercle est inscrit un triangle équilatéral dont un sommet est au point 9, les autres aux points 6 et 3. S'y ajoute un hexagone croisé, symétrique par rapport à l'axe vertical, composé des traits joignant les points 8-5, 8-2, 1-4, 1-7, 7-5, 2-4.

Dans l'ennéagramme des personnalités, ces neuf points représentent neuf types de caractères fondamentaux.
Type 1 : perfectionniste, réformateur et réalisateur,
Type 2 : altruiste, courtisan, généreux,
Type 3 : battant, comédien, motivant,
Type 4 : romantique, individualiste, artiste,
Type 5 : observateur, penseur, investigateur,
Type 6 : loyaliste, avocat du diable, homme de troupe,
Type 7 : épicurien, idéaliste, planificateur,
Type 8 : chef, moraliste, prédateur,
Type 9 : conciliateur, chercheur, pacificateur.

Selon l'ennéagramme, le type pur n'existe pas, aucun type n'est bon ou mauvais.
Chaque être humain a en son sein les neuf tendances qui co-existent, mais il possède un type de base fondée sur la personnalité acquise dès le plus jeune âge.
Une fois cette base trouvée, l'intéressé trouve ses "ailes", ses sous-personnalités, dans les types voisins (exemple : pour le 1, ce sera le 2 et le 9).
En suivant les lignes inscrites dans le cercle, il trouve le type de personnalités vers lesquels il tend, et celui avec lequel il peut effacer ses propres excès.
Sa base lui permet également de savoir parmi les trois formes d'intelligence (instinctive, émotionnelle ou mentale), quelle est celle qu'il privilégie : les types 8, 9 et 1 préfèrent le centre instinctif, les 2, 3 et 4, le centre émotionnel, les 5, 6 et 7, le centre mental…

L'ennéagramme est souvent utilisé aujourd'hui en psychothérapie comme instrument d'analyse du caractère. Il connaît une grande popularité auprès des prêtres catholiques et des enseignants.
Associé au coaching ou à la PNL, il est un facteur d'épanouissement au sein de l'entreprise.

La revue de presse

L'environnement a été le marqueur des campagnes de Hamon et Mélenchon. Mais il...

Une batterie qui peut être retirée et branchée chez soi… Les nouveaux...

Leur taux de mortalité est passé de 5 % en 1995 à 30 % en 2015 avec jusqu'...

De meilleures performances cognitives pour les gens qui mangent du chocolat au moins une fois par...

Déclenchements "abusifs", épisiotomies "imposées", propos...

Il s'agirait d'une attitude défensive inconsciente, à des fins d'autoprotection. Le d...