Et si on calculait notre empreinte écologique ?

Nous utilisons une fois et demie plus de ressources que ce que la planète Terre peut nous offrir, c'est ce que vient de calculer le WWF dans un récent rapport.
De nombreuses associations de protection de l'environnement ont mis en place des outils qui permettent de calculer individuellement notre empreinte écologique.

Vie saine et zen - Et si on calculait notre empreinte écologique ?

L'empreinte écologique, c'est une estimation de la superficie terrestre nécessaire aux humains pour subvenir à leurs besoins quotidiens. Elle permet d’évaluer la pression qu’exerce l’homme sur la nature en ponctionnant les ressources (matières premières, énergies…) et en rejetant des émissions polluantes (déchets solides, liquides et pollutions atmosphériques).

En savoir plus

Comment est calculée l’empreinte ?

Une fois alimenté par tous les détails de notre vie, l'outil mesure notre consommation de ressources et les déchets émis.
Quatre grandes activités régissent nos modes de vie occidentaux : alimentation, transport, logement et production/consommation de biens et services.

Ensuite, la relation est faite entre les caractéristiques de ce mode de vie et l’empreinte écologique.
Par exemple, la superficie nécessaire pour produire 1 kg de pain est déterminée en tenant compte principalement de la productivité moyenne d’un hectare de blé en France, ainsi que de la quantité d’énergie nécessaire pour moudre le blé, fabriquer et cuire le pain, et le distribuer.
Des démarches similaires permettent de calculer l’empreinte écologique de toutes nos habitudes de consommation de transports etc.

L’addition du résultat de ces variables permet d’obtenir l’empreinte écologique totale.

Une capacité de 1,8 ha par habitant et par an
D’après les scientifiques, la Terre aurait une capacité de 1,8 hectare par habitant et par an. Cette valeur évolue en fonction des terres cultivables et surtout de la démographie. Elle a donc une forte tendance à augmenter. Pourtant la planète, elle, n’est pas extensible et ne peut produire plus.
Ce calcul nous permet de nous rendre compte individuellement que nos modes de vie ne sont pas "écologiquement durables".
Pour réaliser un calcul individuel, différents sites proposent des questionnaires.

L'outil du WWF
Sur le site du WWF, prenons l'exemple d'une famille de 5 personnes (2 adultes et 3 enfants) qui consomme des fruits et légumes frais, mais également des produits surgelés ou en conserve, qui mange chaque jour une portion moyenne de viande ou de poisson ; qui vit dans un appartement de taille moyenne, normalement isolé et avec une utilisation du chauffage attentive, ne faisant pas spécialement attention à sa consommation en électricité ; devant utiliser tous les jours la voiture pour faire environ 50 km en moyenne, prenant les transports en commun à l’occasion, passant les vacances en Europe en prenant le train… Et bien cette famille qui consomme "raisonnablement" a une empreinte écologique de 3,6 hectares.
Si tout le monde vivait ainsi, il faudrait deux planètes pour subvenir à nos besoins.

Celui du site Agir 21
Le site Agir 21, lui, parle en surface de terrains de foot : si l’on compte les surfaces cultivables de la terre, il reste 3 terrains de foot par personne.

Pourtant, un homme ou une femme d’affaires aurait besoin de 8,58 terrains de foot pour subvenir à ses propres besoins de nourriture, 14,16 terrains pour le transport et 7,64 pour l’habitation !

Le coach carbone
Le dernier né de ces outils est le Coach Carbone. Il permet de réaliser une estimation assez précise des émissions de gaz à effet de serre (GES) de son foyer en prenant en compte le logement, le transport, l’alimentation et l’équipement. Le questionnaire, mis en place par l’Ademe et la Fondation Nicolas Hulot est beaucoup plus poussé.

Il est étonnant de voir qu’un couple de citadins, sensibilisé à l’écologie, surveillant sa consommation d’électricité, mangeant équilibré et n’ayant pas de voiture a un bilan carbone bien au dessus de la moyenne nationale particulièrement pour le secteur de l’alimentation. D’autant que le plan d’action proposé par la suite est drastique !

Comment réduire son empreinte ?
Après chaque bilan, le Coach Carbone propose un plan d'action. Le module Habitat, par exemple, permet de simuler des travaux d'isolation, d'équipements en énergies renouvelables et de changements de comportement. Un couple de citadins pourrait ainsi réduire de 140 kg ses émissions de CO2 en installant des fenêtres à double-vitrage isolantes et ferait ainsi un gain économique de 92 € par an pour l'énergie économisée.

Des gestes plus simples sont préconisés par le WWF. Remplacer nos ampoules classiques par des ampoules économiques, passer 3 minutes de moins sous la douche, remplacer 2 fois par semaine la viande par un substitut végétarien, utiliser du papier recyclé, prendre davantage les transports en commun, débrancher les appareils électriques mis en veille, choisir des fruits et légumes de saison et d’origine locale… tous ces gestes permettent de réduire notre empreinte écologique.

 

Tous ces outils sont des bons moyens de sensibilisation, et peuvent nous inciter à passer à l'action. On veut bien fermer l’eau du robinet quand on se brosse les dents, consommer moins et mieux, la planète va y gagner, notre bien-être et notre porte-monnaie aussi.
Mais il ne faudrait pas oublier que le niveau significatif de l'action se situe à l'échelle des entreprises et des gouvernements.

12 ha

c’est l’empreinte écolo moyenne d’un Américain


7,3 ha

c’est l’empreinte écolo moyenne d’un Français


0,58 ha

c’est l’empreinte écolo moyenne d’un Afghan




                

La revue de presse

Une sélection de formations, MOOC ou vidéos en ligne, pour tous les âges et...

Quand on passe ses journées à l’intérieur, il vaut mieux s’assurer...

La sécurité de nos approvisionnements alimentaires est en question à travers...

Ce sont "des autoroutes pour les contagions". Les poussières agissent comme...

Les pressions humaines sur la biodiversité favorisent l'émergence de zoonoses (...

Hydroxychloroquine, remdesivir, lopinavir + ritonavir, lopinavir + ritonavir + interferon bê...