Fasciathérapie

Libérer les tensions.

Fasciathérapie vient du mot "fascia" qui désigne le tissu conjonctif qui recouvre l’ensemble des muscles et des organes, de la tête aux pieds, de la profondeur à la périphérie. Ces fascias sont en partie élastiques, et seraient marqués par toutes formes d’agression physique, psychologique, ou biologique...

La fasciathérapie est une technique manuelle, apparue il y a une dizaine d’années en France. Elle est appliquée essentiellement par des masseurs kinésithérapeutes.

Cette méthode de massage doux et profond vise à détecter, puis à lutter contre les perturbations des fascias, grâce à un protocole de gestes manuels (mobilisations tissulaires lentes, pressions manuelles, mises en tension plus ou moins profondes, points d’appui manuels maintenus plus ou moins longtemps...). Il s'agit par là d'éliminer, les stress, douleurs, chocs ou microtraumatismes physiques et psychiques de la vie quotidienne.

Parmi les applications les plus courantes de cette thérapie, on trouve le mal de dos, les sciatiques, les torticolis, les migraines, mais aussi des troubles circulatoires, digestifs, gynécologiques et certaines allergies… Elle peut se révéler bénéfique en accompagnement pour la grossesse et pour certaines pathologies graves.

À l’heure actuelle, aucune étude n’est venue confirmer l’action positive de la fasciathérapie, mais l’extrême détente qu’elle produit demeure un élément déterminant dans les résultats que les patients affirment avoir obtenus.

La revue de presse

390 plages et 102 ports de plaisance se retrouvent ainsi labellisés Pavillon Bleu en 2017....

Agriculture biologique, permaculture, agriculture durable, il existe plusieurs stratégies...

Le bois, ce serait la nature, ce serait renouvelable, beau et propre… Les pratiques de...

En tête du classement : Andorre, l’Islande et la Suisse. L'Australie décroche la...

Jusqu'à 21 % d'obèses en France en 2030 et 47 % aux États-Unis si rien n'est...

Le syndrome d'épuisement professionnel ou burn-out fait aujourd'hui l'objet d'une fiche-m...