Gaz de schiste : une journée clé pour l'UMP

La proposition de loi UMP interdisant la méthode de fracturation hydraulique, débattue hier à l'Assemblée nationale, a entraîné de nombreuses réactions d'hostilité.
Cette technique, consistant à injecter d'énormes quantités d'eau et de produits chimiques sous terre pour briser la roche et extraire le gaz, est accusée par les écologistes de polluer les nappes phréatiques.
Ces derniers ont manifesté hier matin pour exprimer leur opposition à un amendement concernant les permis déjà octroyés : finie l'abrogation, les titulaires auront 2 mois pour déclarer leur technique et c'est seulement s'ils utilisent la fracturation hydraulique, ou en l'absence de réponse, que les permis seront abrogés.
Le PS et les écologistes ont prévu de voter contre. 

Source : Le Parisien
 

La revue de presse

Anguille européenne, moineau domestique, tortue luth en Guyane et au Costa Rica, gorille des...

En circulant chez l'être humain, le SARS-CoV-2 évolue et la surveillance de ces...

En France, seulement 59 % de la population indiquent vouloir se vacciner contre le Covid-19, selon...

Il faut se frictionner les mains au moins 20 secondes, sans rincer, avec une solution contenant de...

75 % des Français ne font aucune restriction sur leur régime alimentaire ou se disent...

Pour que les gens se sentent à l'aise et bienvenus, qu'ils se sentent acceptés,...