Grippe : Une épidémie plus longue mais moins mortelle grâce à un vaccin plus efficace

6 000 décès de la grippe cette année contre 14 000 l'an dernier… L'épidémie n'est pas complètement terminée mais il est déjà possible de dresser un bilan, selon le virologiste Bruno Lina. Explication : la présence cette année d'un virus moins dangereux et une efficacité vaccinale de 60-70 % contre 25-30 % sur l'hiver 2016-17. Avec un pic à la fin du mois de janvier, l'épisode grippal s'annonce en revanche particulièrement long. Les séniors sont les plus touchés : près de neuf personnes sur dix décédées de cette pathologie ont plus de 65 ans. Les régions les plus concernées sont la Corse, l'Île de France ou l'Occitanie.

Source : 20 Minutes
 

La revue de presse

C'est un des quatre grands thèmes retenus dans la lettre aux Français d'Emmanuel...

De multiples initiatives environnementales, bien souvent stoppées à mi-chemin...

Le gouvernement a refusé de signer l'arrêté ministériel de la loi vot...

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus é...

Ils n'ont pas fait la preuve de leur efficacité, selon l'institut Cochrane, une organisation...

Ils favorisent l'augmentation de la graisse viscérale qui accroit le risque de diabè...