Hôpitaux : des médecins qui ne se soignent plus

54 % des médecins hospitaliers disent être en épuisement chronique sans avoir le temps de s'arrêter et de se soigner. 93 % déclarent l'avoir été au moins une fois. C'est le résultat d'une enquête réalisée par l'intersyndicale Action Praticiens Hôpital et Jeunes Médecins. En cause : des horaires toujours plus chargés. 50 % de ces praticiens effectuent environ 50 heures par semaine. La même proportion d'entre eux ne s'arrêtent pas lorsqu'ils sont malades. Les grossesses sont mal perçues : 10 % des praticiens interrogés disent avoir zappé leur congé maternité en raison de la pression ressentie dans leur service ou par crainte de voir s'éloigner des opportunités de carrière.

Source : Le Point
 

La revue de presse

Plusieurs centaines de malades, des médecins, plus de 35 sénateurs et déput...

Un accroissement de 1,1 % chez les femmes, 0,1 % chez les hommes… Ce sont les chiffres...

Moins de trois évacuations par semaine, c'est la définition de la constipation pour...

Il va falloir s’adapter intelligemment aux nouveaux épisodes caniculaires, "sans...

C'est un grand classique, la pollution serait toujours due… aux autres ! Quelques chiffres...

La responsabilité de l'État peut être engagée en raison de l'...