Homéopathie

L'homéopathie est un système de médecine alternative qui consiste à traiter les malades à l'aide de produits hautement dilués.

Du grec, Homoios : similaire
Pathos : souffrance.

À partir du principe de similitude utilisé dès l'antiquité, et qui est à la base également du principe de la vaccination, le médecin saxon Samuel Hahnemann développe une méthode qu'il finalise en 1810. Ce n'est qu'au début du XXe siècle qu'elle commence à se répandre largement dans le monde.

L'homéopathie s'organise selon deux principes :

1) Le principe de similitude veut qu'on soigne un symptôme par une substance naturelle qui provoque les mêmes symptômes chez un sujet sain, mais en utilisant une dose infinitésimale.
La belladone, par exemple, provoque normalement une forte fièvre mais diluée, elle a la capacité de guérir.

Les substances actives sont donc très fortement diluées et secouées. C'est ce qu'on appelle la dynamisation. Une goutte du produit de base diluée dans 99 gouttes d’eau pure donne la première dilution, appelée solution teinture mère, qui, elle-même diluée dans 99 gouttes d'eau, donne la deuxième solution "centésimale hahnemanienne" (1 CH). Une goutte de 1 CH dans 99 gouttes d’eau donne 2 CH, et ainsi de suite jusqu’à 5, 10, 15, 20, 30 CH.
Un autre principe de dilution (dite Korsakhovienne du nom de son inventeur) donne une autre gamme de médicaments suivis de la lettre K.

2) Le principe d'adaptation du traitement à chaque individu amène le thérapeute à faire un interrogatoire poussé de son patient.
Ainsi, pour deux personnes présentant les mêmes symptômes, le traitement peut être complètement différent.

Contestée par les scientifiques qui ne voient dans son efficacité qu'un effet placebo, l'homéopathie vient de faire l'objet d'études sérieuses qui prouvent son efficacité contre la fibromyalgie et pour lutter contre les effets secondaires de la chimiothérapie (chez des patientes atteintes d'un cancer du sein) et de la radiothérapie (à l'origine de dermatites).

Il est vrai que le principe de la haute dilution reste un mystère scientifique mais l'homéopathie, qui certes ne peut pas tout soigner, est une bonne indication dans de nombreux cas.
C'est la grande gagnante de l’explosion des médecines douces. Aujourd’hui, environ 40 % des Français y recourent, contre 16 % il y a vingt-cinq ans.

La revue de presse

Le Thyrofix fera son apparition dans les pharmacies la première semaine de décembre (...

Une plus grande accumulation de plaques amyloïdes dans le cerveau des personnes qui ont une...

Il est meilleur pour la santé physique et morale de dire ce que l'on a sur le cœur...

Deux salariés sur trois sont ou seront touchés par des douleurs lombaires, selon l'...

Crédit d'impôt prorogé jusqu'en 2020 et passant de 2 500 € à 3 500...

Peu d'avancées à l'issue de la COP23 qui s'est achevée le week-end dernier...