Horloge biologique : enfin un test simple pour savoir si elle est déréglée

Afin de mieux personnaliser certains traitements, un test appelé TimeSignature permet, avec seulement deux prises de sang, de vérifier que l'horloge interne du patient n'est pas déréglée. Des chercheurs états-uniens viennent de mettre au point un algorithme permettant, avec deux prises de sang, de déterminer où en est l'horloge biologique d'un individu, avec une précision d'une heure et demie. "Cela ouvre de nombreuses perspectives pour étudier la façon dont l'horloge circadienne est liée à la santé." Des "chronothérapies" commencent à se développer : certains médicaments, notamment dans le cadre d'une chimiothérapie ou d'un traitement hypotenseur, pourraient être plus efficaces, pris à une certaine heure, compte tenu de l'horloge biologique du patient.

Source : Futura Sciences
 

La revue de presse

Des dizaines de milliers d’étudiants, lycéens et collégiens ont s...

L’interdiction de la fabrication sur le sol français de pesticides vendus en dehors de...

Environ 9 millions de morts dans le monde, soit 25 % des décès prématur...

Dans des zones où l'hygiène est stricte, la diversité microbienne diminue,...

2e motif de consultation en médecine générale, le mal de dos touche 8...

Nettoyer, balayer, préparer le sol, s'occuper des plantations sont les travaux à r...