Hydrothérapie

 C'est l'utilisation externe de l'eau à des fins thérapeutiques, sous diverses formes : vapeur, jet d'eau, glace, bains, frictions, enveloppements, compresses, douche…

Elle inclue :
- la balnéothérapie : ensemble des traitements et soins effectués par des bains complets ou partiels dans l'eau, la boue, le sable…,
- le thermalisme, utilisant l'eau minérale,
- la thalassothérapie, utilisant l'eau de mer et d'autres éléments issus de la mer : boue, algues…

Depuis l'Antiquité, en Inde, la purification par l'eau est un rituel de chaque jour et au Japon, on se rend aux sources d'eau chaude en famille ou en groupe.
Sous l'Empire, les Romains vont aux Thermes presque quotidiennement. On y trouve souvent gravée la devise "solus por aqua" (soigné par l'eau), sous la forme de l'acronyme "S.P.A." qui a donné son nom depuis aux établissements qui accueillent l'hydrothérapie et d'une manière plus large aux centres de beauté ou de remise en forme.

En Occident, relancée à partir du début du XVIIIe siècle notamment par le prêtre allemand Sebastien Kneipp, la mode des bains reste très populaire jusqu'à la 2de guerre mondiale.
Depuis une dizaine d'années, la vogue des thérapies naturelles l'a remise au goût du jour.

L'eau est utilisée pour :
son effet mécanique
massages apaisants ou stimulants par douches ou jets ;
son effet thermique
chaude, elle provoque la sudation, ouvre les pores de la peau, ce qui permet d'éliminer des éléments toxiques, de soigner les spasmes musculaires, les inflammations articulaires et les douleurs menstruelles,
froide, elle contracte les vaisseaux sanguins ce qui réduit l'inflammation et la douleur ;
sa composition minérale
le calcium, le potassium, le magnésium, l'iode ou d'autres minéraux contenus dans l'eau en proportions diverses selon sa composition, pénétreraient dans le sang au cours des traitements et pourraient procurer des effets bénéfiques.

Il est certain qu'une cure d'hydrothérapie est un atout en terme de bien-être. Elle soulage également bien des maux en préventif et en curatif, sans qu'on sache toujours si c'est le traitement qui en est la cause ou le changement de cadre et de rythme qu'elle implique dans la vie du patient.

Néanmoins, des études scientifiques montrent que l'hydrothérapie contribue au soulagement des douleurs lombaires et des symptômes de fibromyalgie (douleurs musculaires chroniques).
Elle pourrait également : soulager le psoriasis, les symptômes de l’arthrite rhumatoïde, de l'arthrose, des troubles articulaires, des varices ; réduire la douleur de l’accouchement ; diminuer les symptômes de l’insuffisance cardiaque chronique.

Il est prudent de prendre l'avis d'un médecin avant de faire une cure : il y a des contre-indications, notamment pour les femmes enceintes, les personnes souffrant d'hypertension, de diabète ou de maladies cardiovasculaires.
Il faut choisir avec soin un établissement qui veille scrupuleusement à la bonne hygiène de l'eau, la température chaude étant propice à la prolifération de certains microbes.

La revue de presse

Le Thyrofix fera son apparition dans les pharmacies la première semaine de décembre (...

Une plus grande accumulation de plaques amyloïdes dans le cerveau des personnes qui ont une...

Il est meilleur pour la santé physique et morale de dire ce que l'on a sur le cœur...

Deux salariés sur trois sont ou seront touchés par des douleurs lombaires, selon l'...

Crédit d'impôt prorogé jusqu'en 2020 et passant de 2 500 € à 3 500...

Peu d'avancées à l'issue de la COP23 qui s'est achevée le week-end dernier...