Immunothérapie : Nobel salue une révolution contre le cancer

L'Américain James P. Allison et le Japonais Tasuku Honjo viennent de se voir attribuer le prix Nobel de médecine 2018 pour leur découverte sur l'immunothérapie. Ils ont mis à jour des molécules permettant de lever les freins de notre système immunitaire pour que ce dernier puisse s'attaquer aux cellules cancéreuses. Cette découverte est révolutionnaire : la médecine aide maintenant les patients à soigner leur cancer avec leurs propre globules blancs ! Ces traitements sont parmi les plus prometteurs.
Les premiers essais cliniques montrent une efficacité très variable selon les tumeurs et selon les patients (jusqu'à 70 % n'y répondent pas). On constate des résultats intéressants pour le mélanome alors qu'il n'y avait jusqu'ici aucun traitement réellement efficace (jusqu'à 40 % des patients encore vivants et sans rechute 5 ans après le début du traitement). Dans les affections du poumon : 20 % à 40 % de malades pour lesquels la tumeur et les métastases régressent d'au moins 30 %. Il y a aussi des patients dont la maladie se stabilise pour des durées parfois assez longues.
L'immunothérapie n'a pas les mêmes effets secondaires que la chimiothérapie. Mais chez environ 10% des patients, le système immunitaire, une fois débloqué, peut s'en prendre par erreur aux cellules "saines", avec pour résultat le développement d'affections auto-immunes.

Source : L'Express, par Stéphanie Benz
 

La revue de presse

C'est un des quatre grands thèmes retenus dans la lettre aux Français d'Emmanuel...

De multiples initiatives environnementales, bien souvent stoppées à mi-chemin...

Le gouvernement a refusé de signer l'arrêté ministériel de la loi vot...

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus é...

Ils n'ont pas fait la preuve de leur efficacité, selon l'institut Cochrane, une organisation...

Ils favorisent l'augmentation de la graisse viscérale qui accroit le risque de diabè...