L’État supprime les aides au maintien de l’agriculture bio

Dès 2018, L'État consacrera le budget du bio uniquement au soutien à la conversion, cette période de trois ans pendant laquelle l'exploitant ne peut pas encore vendre au prix du bio. Le ministre de l'agriculture vient d'annoncer la suppression de l'aide au maintien qui était attribuée juste après la certification. Avec l'explosion du nombre de conversions, la question du financement des aides était devenue problématique. Ces dernières sont passées de 90 millions en 2012 à 160 millions en 2016. Le choix du ministre est en ligne avec la position de la FNSEA qui considère qu'après la certification c'est au marché de prendre le relais. Les instances du bio s'interrogent sur le manque d'ambition politique affichée et considèrent notamment que "la suppression des aides au maintien est un déni des services environnementaux rendus à la collectivité".

Source : Le Monde, par Laurence Girard
 

La revue de presse

12 à 20 milliards €, soit 100 à 160 € par personne, le coût du...

La moitié des rivières françaises et un tiers des nappes phréatiques...

Trois pesticides interdits en bio, retrouvés sur des carottes de la marque BioC'Bon par des...

Dans la foulée des "people", Novak Djokovic, Lady Gaga ou Oprah Winfrey, les t...

Depuis le 17 octobre dernier, les risques de certains médicaments en période de...

Chez un malade sur deux, la privation de sommeil serait efficace pour réduire les sympt...