La figue : le fruit de l'été

Fraîche ou sèche, c'est un pur délice. Elle accompagne nos plats de l'entrée jusqu'au dessert. La figue offre en outre un cocktail de vitamines et de minéraux qui sont un atout pour notre santé…

Viesaineetzen.com - La figue : le fruit de l'été

Originaire de l'Asie de l'ouest ou du sud-ouest, elle fait partie dans l'Antiquité des fruits les plus importants dans les civilisations du Bassin Méditerranéen. Les Romains la dégustaient avec du jambon cuit et s'en servaient pour gaver les oies. Ce sont eux qui la font voyager dans le reste de l'Europe. À la fin du 8e siècle, on la trouve dans les vergers de Charlemagne
Louis XIV en était amateur et avait fait planter plus de 700 figuiers dans le parc du Château de Versailles.

En savoir plus

Mi-figue mi-raisin

Le mot vient du provençal figa, issu du latin ficus.

Dans l'Antiquité, les Corinthiens mélangeaient en douce des figues sèches, moins chères, au raisin que les Vénitiens leur achetaient. D'où l'expression "mi-figue mi-raisin".

Cousin de l'arbre à pain
Le figuier est un cousin du banian, du mûrier à soie ou de l'arbre à pain, tous de la famille des Moracées dont les membres ont pour particularité de contenir du latex dans leurs tissus.

On consomme le fruit de l'arbre qui est en fait un faux fruit, comme la fraise, constitué d'une multitude de petites fleurs contenues dans un sac charnu.
La figue se consomme fraîche, de fin juin à novembre, ou sèche toute l'année.

Il existe près d'un millier de variétés, qui font partie de trois catégories :
- les figues vertes (ou blanches) : comme la Marseillaise ;
- les figues grises (ou rouges) : comme la grise de Saint-Jean ou la Brunswick ;
- les figues noires (ou violettes) : les plus courantes, parmi lesquelles on compte la Noire de Caromb, la Senyora, la Goutte d'Or de Nice, la Bourjassotte noire ou Solliès qui possède une AOP (Appellation d'Origine Protégée).

La figue de Barbarie appartient à une autre famille : c'est le fruit de l’oponce, sorte de cactus.

Riche en fibres et antioxydants
La figue fraîche contient du cuivre, du manganèse, du magnésium, de la vitamine K, B1, B5 et B6*.
La figue sèche contient du calcium, du cuivre, du fer, du manganèse, du magnésium, du potassium, de la vitamine A et K*.

Fraîche, elle comporte 2,1 % de fibres alimentaires. Sèche, 11,4 %**. Dans un cas comme dans l'autre, elle a une action bénéfique contre la constipation*.

Ses antioxydants (flavonoïdes, caroténoïdes) sont surtout concentrés dans sa peau et sont en plus grande quantité quand celle-ci est de couleur foncée. Grâce à eux, la figue aurait des effets réducteurs de risques sur les maladies cardiovasculaires, certains cancers et le diabète de type 2*.

Son lait, en réalité le latex qui suinte de la queue, est connu pour être efficace contre les verrues.

La choisir
Fraîche, elle doit être charnue et souple au toucher. Sa peau ne doit pas comporter de taches. La fermeté de la queue est un bon indice de fraîcheur.

Sèche, on préfèrera celles d'origine turque, vendues en vrac et reliées entre elles par un brin de raphia.

La conserver
Fraîches : pas plus d'un jour ou deux dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Sèches : plusieurs mois dans un contenant hermétique, au frais, au sec et à l’abri de la lumière.

La déguster
Fraîche, il faut d'abord enlever la queue qui contient un latex irritant pour les muqueuses. Elle est alors délicieuse, nature, en dessert. Elle se marie parfaitement, en entrée, avec du jambon cru ou du foie gras ou, à la fin du repas, avec du fromage de chèvre ou de brebis. Elle entre dans la composition de salades variées.

Rôtie au four, elle peut être consommée en dessert ou en accompagnement de canard, lapin, pintade, porc… On peut l'ajouter avec des olives dans une ratatouille ou des pâtes.

Elle intervient dans la confection de tartes, clafoutis, gâteaux. On en fait des confitures, des chutneys. Pochée dans un vin liquoreux, un mélange de jus d'orange ou de thé noir, c'est un dessert original et délicieux.

La boukha tunisienne est une boisson fermentée à base de figue.

Sèche, elle se déguste nature ou farcies d'amandes ou de noix. Elle accompagne le porc, la pintade ou le lapin, mais aussi les compotes, le riz au lait, la crème à la vanille, les glaces, les yaourts et les pâtisseries où elle remplace très bien les pruneaux.

 

Sources :
*Passeport Santé : Figue
Wikipédia : Figue
La Nutrition : Figue
**Le Grand Livre des Aliments Santé, Patricia Bargis, éditions Eyrolles
Larousse Gastronomique

56 mg

de magnésium
dans 100 g de figue sèche**


165 mg

de calcium
dans 100 g de figue sèche**


770 mg

de potassium
dans 100 g de figue sèche**




                

La revue de presse

L'annonce d'étendre l'obligation de 3 à 11 vaccins en janvier 2018 est...

Trop de sel, pas assez de fibres, toujours plus de produits transformés et de complé...

Ils durent plusieurs heures souvent par grandes chaleurs... Voici cinq conseils pour optimiser les...

Sous forme de fleurs d'eau, d'écume ou de pellicule huileuse, les algues toxiques sont vert...

44 % des enseignes ne respectent pas l'interdiction de la vente en libre-service des pesticides,...

Les espèces de vertébrés reculent massivement, à la fois en nombre d'...