La grippe, est-ce qu'on peut l'éviter ?

Au mois d’octobre, le Ministère de la Santé a lancé le top départ de la campagne de vaccination anti-grippale.
"La grippe, c’est mieux quand on l’évite. Choisissez de vous faire vacciner"
Y a-t-il un risque de grosse épidémie cet hiver, quelle est l'efficacité du vaccin et existe-t-il des solutions alternatives ?

Vie saine et zen - La grippe, est-ce qu'on peut l'éviter ?

Chaque année, c'est la même chanson : "attention l'épidémie de grippe arrive !". Faut-il réellement en avoir peur ? Et surtout, devons-nous tous nous faire vacciner ?

En savoir plus

Une alternative au vaccin ?

Le traitement préventif du Dr Jean-Pierre Willem :

- Influenzinum en "échelle", 1 dose ou 10 granules, 1 fois par semaine.
Octobre : 7CH,
Novembre : 9CH,
Décembre : 12CH,
Janvier jusqu’à l’épidémie : 15CH.
- Thymuline 9CH, 1 dose par mois.
- Réf 704 Acerola, 4 comprimés à croquer.

Et à l’aide d’un diffuseur :
Réf. DF2, Réf. DR3 "AIR" 4 huiles essentielles diffusables (30 ml).
Mettre 10 ml dans le diffuseur. Diffuser 2 fois 30 minutes par jour (4 fois si grippe).

Une grosse épidémie cet hiver ?
Pour le réseau sentinelle, Sentiweb, réseau de surveillance des maladies, 4 millions de grippes seraient attendues cet hiver en France, ce qui représente 2 fois plus de malades que l’année dernière.

"Surveiller ce qui se passe pendant notre été (juillet-août 2007) dans l’hémisphère Sud, permet de se faire une petite idée de ce que nous réserve notre hiver" explique le Dr Anne Mosnier, coordinatrice nationale des GROG (Groupes Régionaux d’Observation de la Grippe). "Il est toutefois inutile de tirer des conclusions trop hâtives car si l’Australie a connu une grosse épidémie de grippe, la Nouvelle-Zélande, sa proche voisine, a été très peu touchée par le virus".

Quoiqu’il arrive, qu’il y ait épidémie ou pas, le ministère de la Santé recommande chaudement la vaccination pour les personnes à risque, notamment les asthmatiques.

Mais ce vaccin est-il réellement efficace ?
"Son efficacité varie selon l’âge de la personne" explique le Dr Anne Mosnier "plus la personne est jeune et plus le vaccin est efficace".
Une étude américaine affirme que les personnes âgées de plus de 70 ans, même vaccinées, ne sont pas protégées contre l’épidémie. Elle rejoint les conclusions d’une autre étude datant de 1992. Il y a quelques jours, on pouvait lire dans le Figaro qu’en 2005, une vaste analyse des données de 64 pays révélait également que, "quels que soient les critères cliniques, les populations et toutes les études confondues, l’efficacité globale du vaccin sur les maladies grippales n’était que de 23%".

Pour les naturopathes, le virus n’est rien, le terrain est tout
Pour bien faire, il faudrait faire en sorte que le PH de son corps soit neutre. Ni trop acide, ni trop basique.
Pour cela nous devrions tenter de limiter notre consommation d’aliments acides ou acidifiants comme le jus d’orange, l’ananas, la rhubarbe, le cassis, les tomates, le pamplemousse, le kiwi, le citron… (Ces aliments ne doivent surtout pas être consommé à jeun). Faisons de même avec ceux qui produisent de l’acidité lors de la digestion : le café, l’alcool, le chocolat, les produits laitiers, la viande rouge, les bonbons, le tabac…

Et si nous avons consommé trop d’aliments acides, essayons de nous rééquilibrer en consommant des aliments basiques : les fruits secs, les amandes, les légumes verts, les bananes, les châtaignes, la pomme de terre, etc…

Quelques petits conseils pratiques 
- Favorisons les aliments d’origine naturelle, les plus frais possible.
- Cuisons nos aliments en douceur.
- Buvons 1 litre et demi d’eau faiblement minéralisée par jour (les minéraux dont nous avons besoin se trouvent dans notre alimentation). Pour bien choisir notre bouteille regardons son étiquette. Face à la mention résidu à sec à 180°, vous devez avoir un nombre inférieur à 300.

Guillaume Gérault, naturopathe aromatologue, milite pour la complémentarité d’action. En plus du vaccin traditionnel il propose une supplémentation en vitamine E qui permet de doubler la réponse immunitaire de la vaccination. La vitamine E se trouve dans les huiles de première pression à froid. Pour les hommes, il suffit d’introduire 2 cuillères à soupe d’huile dans l’alimentation quotidienne et pour les femmes 3. Cette huile ne sera pas cuite bien évidemment.
Et enfin, dernier conseil de Guillaume Gérault : "faites-vous la bise, ne vous serrez plus la main, nous promenons beaucoup trop de microbes aux creux de nos mains."

75 ans

l'âge
à partir duquel
les risques sont les plus forts


3 à 5 millions

cas graves de grippe
par an dans le monde
(selon l'OMS)


23%

pourcentage d’efficacité
du vaccin
toutes populations confondues




                

La revue de presse

"La détection de masse par mammographie est inefficace", selon le président...

Les plantes proposent des remèdes naturels efficaces pour la sphère ORL tout comme l'...

75 à 80 % des Français présentent une carence en vitamine D, selon Laurent...

Somnolence, confusion, troubles visuels, problèmes cardiaques, problèmes de foie,...

Le thé Hong Ya Cha ne contient pas de caféine, mais des flavonoïdes aux propri...

Le Défenseur des droits a été saisi par la FNAB (Fédération...