La justice rejette la suspension d’un arrêté antipesticides dans les Hauts-de-Seine

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise autorise la ville d’Antony à interdire les pesticides sur son territoire. Il a rejeté la demande de suspension de l'arrêté pris par le maire de la commune, au titre que "les produits phytopharmaceutiques constituent un danger grave pour les populations exposées". Il a également souligné les "spécificités" de la commune avec ses "8,5 km de voies ferrées dont l’entretien implique l’utilisation d’herbicides contenant du glyphosate et qui bordent en particulier un hôpital privé, comportant un service de néonatologie, ainsi qu’un hôpital psychiatrique".
C'est la troisième décision de ce type en France alors que plus d'une centaine de communes ont pris des décisions similaires (dont Paris, Lille et Nantes) et que des dizaines de procédures sont en cours.

Source : Le Monde
 

La revue de presse

Trois fois plus de risque d'avoir des troubles du langage pour les enfants exposés aux...

Une efficacité réelle souvent surestimée pour les équipements de...

En France, 99 % des lapins grandissent dans des cages grillagées qui ne permettent pas d...

La stimulation du nerf vague pourrait permettre de diminuer la douleur et les vertiges associ...

Faible teneur en fibres alimentaires et en vitamines pour les 28 produits de marques Knorr, Liebig...

20 % moins de risque de maladies cardiaques et d'AVC (22 % pour les maladies cardiaques mortelles...