La méditation, un bouclier anti "coup de vieux"

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l’insomnie, explique Antoine Lutz, chercheur en neurosciences à l’université de Lyon I. De nombreuses études scientifiques ont établi les bienfaits de la méditation depuis les années 1980. Une étude française par neuro-imagerie vient de montrer que certaines aires cérébrales ayant tendance à s’affaiblir avec les années étaient plus volumineuses et plus actives chez les méditants expérimentés que chez les non-méditants. "Les méditants semblent donc mieux résister au déclin cérébral". D’autres études suggèrent des bénéfices pour la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer. Une étude est en cours en France auprès de 150 personnes âgées soumises de façon aléatoire à l’un des trois programmes suivants : pas d’activité spécifique (groupe témoin), méditation ou enseignement de l’anglais. Résultats fin 2019.

Source : Le Figaro, par Laurent Giordano
 

La revue de presse

Des dizaines de milliers d’étudiants, lycéens et collégiens ont s...

L’interdiction de la fabrication sur le sol français de pesticides vendus en dehors de...

Environ 9 millions de morts dans le monde, soit 25 % des décès prématur...

Dans des zones où l'hygiène est stricte, la diversité microbienne diminue,...

2e motif de consultation en médecine générale, le mal de dos touche 8...

Nettoyer, balayer, préparer le sol, s'occuper des plantations sont les travaux à r...