La méditation, un bouclier anti "coup de vieux"

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l’insomnie, explique Antoine Lutz, chercheur en neurosciences à l’université de Lyon I. De nombreuses études scientifiques ont établi les bienfaits de la méditation depuis les années 1980. Une étude française par neuro-imagerie vient de montrer que certaines aires cérébrales ayant tendance à s’affaiblir avec les années étaient plus volumineuses et plus actives chez les méditants expérimentés que chez les non-méditants. "Les méditants semblent donc mieux résister au déclin cérébral". D’autres études suggèrent des bénéfices pour la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer. Une étude est en cours en France auprès de 150 personnes âgées soumises de façon aléatoire à l’un des trois programmes suivants : pas d’activité spécifique (groupe témoin), méditation ou enseignement de l’anglais. Résultats fin 2019.

Source : Le Figaro, par Laurent Giordano
 

La revue de presse

Batteries au lithium, durée de vie et recyclage, les trottinettes électriques en...

Un plan pour tendre vers le "zéro chlordécone dans l’alimentation",...

Un accord de réduction des déchets plastique en milieu marin a été...

Des tomates sans aucun goût, conçue pour durer plus longtemps, des semences agricoles...

Diminuer la disponibilité des boissons sucrées, augmenter leur prix, faire des...

L'ADN vieillit six fois plus vite que la normale pendant une année de travail intensif...