La noix, fruit d'octobre

Elle rehausse la saveur de nombreux desserts. Elle est certes très calorique mais elle nous apporte le bon gras dont nous avons besoin. Comme disait le chanteur : "qu'y a-t-il à l'intérieur d'une noix ?"...

Viesaineetzen.com - La noix, fruit d'octobre

Du latin "nux", noix, on la trouve sous sa forme sauvage depuis des millions d'années dans une région qui s'étend de l'Europe du sud-est jusqu'à l'Himalaya. Domestiquée il y a 12 000 ans, probablement en Perse, elle passe en Europe par l'intermédiaire des caravanes commerciales.

Noix de Jupiter
Elle est très recherchée des Grecs et des Romains. Ces derniers l'estiment au point de la considérer comme un don des dieux. Ils la nomment "Jovis glans", noix de Jupiter, et la répandent dans tout leur Empire.

En France, sa valeur est telle qu'au Xe siècle, les paysans acquittent leurs dettes en "setiers" de noix (ancienne mesure de capacité représentant quelques centaines de litres). Et c'est avec de l'huile de noix qu'au XIIIe siècle on règle les baux à l'abbaye cistercienne du Dalon, dans le Périgord.
L'huile de noix est couramment répandue et sert à l'époque dans la cuisine, pour les lampes, dans les savons, dans la peinture… C'est donc un produit précieux et qui le reste jusqu'à la fin du XIXe siècle, période à laquelle l'huile de colza et les huiles tropicales le remplacent progressivement.

Cela n'empêche pas la production de noix de se développer en France, principalement dans le Dauphiné et le Périgord. En 1938, celle de Grenoble obtient une AOC, puis en 1996, elle passe en AOP (Appellation d'Origine Protégée, décernée par la Commission de Bruxelles). En 2002, c'est au tour de la noix du Périgord d'obtenir l'AOC.

Différentes variétés
Fruit du noyer, c'est en botanique une "drupe", fruit charnu à noyau, comme la prune, la cerise, l'abricot ou l'olive. On parle également de fruit à écale (qui désigne son enveloppe verte, la "brou") ou de fruit à coque. On mange l'amande du fruit, qui est composé de deux cerneaux dont les circonvolutions font penser au cerveau humain.

La noix peut être commercialisée fraîche, encore riche en eau (30%), dès sa récolte à l'automne pendant quelques semaines seulement.
Elle peut également être vendue sèche, lavée et séchée, avec un taux d'humidité de 12%.

En France, on trouve les variétés suivantes :
- corne : coque moyenne, elliptique, épaisse ; cerneau blond clair ;
- fernor : coque moyenne à assez grosse, elliptique, épaisseur moyenne ; cerneau très clair
- franquette : coque moyenne à assez grosse, elliptique, épaisseur moyenne; cerneau blond clair ;
- grandjean : coque petite, rectangulaire, courte, assez mince ; cerneau blond clair ;
- grosvert : coque petite, assez globuleuse ; cerneau blond ;
- lara : coque grosse, globuleuse, assez fine ; cerneau généralement blond ;
- marbot : coque assez grosse à grosse, épaisseur moyenne ; cerneau généralement blond ;
- mayette : coque assez grosse, base plane, épaisseur moyenne ; cerneau blond clair ;
- parisienne : coque grosse, rectangulaire, épaisseur moyenne ; cerneau généralement blond.

La Noix de Grenoble labellise des variétés "franquette", "mayette" et "parisienne". 
La Noix du Périgord, les variétés "corne", "marbot", "grandjean" et "franquette".

525

kcal pour 100g


2

c. à soupe d'huile de noix
couvrent la dose recommandée journalière d'oméga3


8%

de fibres




                

La revue de presse

Plusieurs centaines de malades, des médecins, plus de 35 sénateurs et déput...

Un accroissement de 1,1 % chez les femmes, 0,1 % chez les hommes… Ce sont les chiffres...

Moins de trois évacuations par semaine, c'est la définition de la constipation pour...

Il va falloir s’adapter intelligemment aux nouveaux épisodes caniculaires, "sans...

C'est un grand classique, la pollution serait toujours due… aux autres ! Quelques chiffres...

La responsabilité de l'État peut être engagée en raison de l'...