La pollution automobile coûte plus de 60 milliards de frais de santé par an en Europe

Les frais liés à la prise en charge des maladies respiratoires et cardiovasculaires associées aux NOx (oxydes d'azote) et autres particules fines recrachées par les pots d’échappement se montent à au moins 60 milliards d'euros en Europe chaque année. Les véhicules diesel représentent 83 % de ce montant. C'est le premier chiffre de ce genre, estimé par une étude indépendante commandée par l’EPHA (Alliance européenne pour la santé publique), ONG qui regroupe une centaine d’associations et de professionnels de santé. L'estimation a été également réalisée à partir de mesures plus fines, en conditions de conduite réelle. Résultat : une facture de 79,8 milliards d’euros dont 75 % attribuables aux diesels. Pourtant, trois ans après le "dieselgate", le nombre de véhicules qui ne respectent pas les normes antipollution continue de croître.

Source : Le Monde, par Stéphane Mandard
 

La revue de presse

232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspect...

13 % des cas d'asthme infantile diagnostiqués dans le monde seraient dûs à la...

250 000 morts supplémentaires chaque année entre 2030 et 2050, seraient dus au r...

"Le plastique est une crise sanitaire globale ignorée bien que sous nos yeux". C'...

Des allergènes en pagaille, des molécules irritantes, des désinfectants...

Le liquide céphalo-rachidien joue un rôle de nettoyeur du cerveau. C'est la dé...