La pollution de l’air a des conséquences majeures sur la santé des enfants"

Asthmes de plus en plus sévères, allergies respiratoires en nombre croissant, altération de la croissance pulmonaire qui peut entraîner des dysfonctionnements immunitaires… Jocelyne Just, pédiatre, pneumologue et cheffe du service d’allergologie pédiatrique à l’hôpital Armand Trousseau, à Paris, tire la sonnette d'alarme quant aux conséquences de la pollution de l'air pour les enfants. Elle ajoute à la liste l'augmentation du risque futur de maladies pulmonaires et de pathologies vasculaires aiguës comme les AVC ou les infarctus. "Des études ont aussi établi un lien avec des pathologies neurologiques comme l’autisme."

La première source de pollution à Paris et en Ile-de-France est la voiture avec un cocktail de polluants mixant gaz et particules fines, "les particules étant ce qu’il y a de pire sur le plan des dysfonctionnements immunitaires".
Solution : diminuer le trafic automobile. "Une étude menée en Californie du Sud a bien montré que lorsqu’on diminue le trafic automobile, on améliore la qualité de l’air et la santé respiratoire des enfants."

Source : Le Monde, par Stéphane Mandard
 

La revue de presse

Batteries au lithium, durée de vie et recyclage, les trottinettes électriques en...

Un plan pour tendre vers le "zéro chlordécone dans l’alimentation",...

Un accord de réduction des déchets plastique en milieu marin a été...

Des tomates sans aucun goût, conçue pour durer plus longtemps, des semences agricoles...

Diminuer la disponibilité des boissons sucrées, augmenter leur prix, faire des...

L'ADN vieillit six fois plus vite que la normale pendant une année de travail intensif...