La pollution de l’air nous rendrait stupides, selon une étude

La pollution de l'air nuirait au quotient intellectuel, en plus de ses effets néfastes sur les systèmes respiratoires, cardiovasculaires et cognitifs. Une étude chinoise parue le 27 août dernier, réalisée entre 2010 et 2014 sur 20 000 personnes, montre que les individus exposés à des niveaux importants de dioxyde d’azote et de soufre obtenaient de moins bons résultats que les autres à des tests de mathématiques et de lettres. Cette perte de capacités pourrait être équivalente à une année de scolarisation. Elle serait plus marquée chez les personnes de plus de 64 ans et les individus au faible niveau d'éducation.

Source : 20 Minutes
 

La revue de presse

C'est un des quatre grands thèmes retenus dans la lettre aux Français d'Emmanuel...

De multiples initiatives environnementales, bien souvent stoppées à mi-chemin...

Le gouvernement a refusé de signer l'arrêté ministériel de la loi vot...

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus é...

Ils n'ont pas fait la preuve de leur efficacité, selon l'institut Cochrane, une organisation...

Ils favorisent l'augmentation de la graisse viscérale qui accroit le risque de diabè...