La prise soutenue d’ibuprofène impacte la santé des hommes

La prise prolongée de doses importantes d'ibuprofène, un antalgique anti-inflammatoire, aurait des effets négatifs sur la production de testostérone et de deux autres hormones testiculaires. Une étude franco-danoise vient d'observer ce phénomène auprès de 31 sportifs âgés de 18 à 35 ans dont la moitié avait pris de l’ibuprofène. Les chercheurs ont complété leurs recherches en exposant in vitro des fragments de testicules à ce produit. Résultat : la prise d’ibuprofène, à des doses allant jusqu’à 1 200 mg par jour pendant 6 semaines, provoque chez ces jeunes hommes un état qu'on appelle "hypogonadisme compensé" et qu'on rencontre chez environ 10 % des hommes âgés. Cet état est associé à des risques élevés pour la santé générale et reproductive.

Source : Santé Magazine, par Elena Bizzotto
 

La revue de presse

Près de 90 % des personnes interrogées pensent que l’activité humaine...

La France pourrait quasiment sortir du nucléaire en 2060, selon la dernière é...

Des tracés différents dans le cerveau d'enfants utilisant smartphones, tablettes et...

Il suffit de mélanger du sang à un liquide rose. Si celui-ci vire au bleu dans les...

L'inhalation humide de certaines huiles essentielles décongestionne, dégage et soigne...

Source de maladies cardiovasculaires et d'obésité, le sucre est actuellement en ligne...