La prise soutenue d’ibuprofène impacte la santé des hommes

La prise prolongée de doses importantes d'ibuprofène, un antalgique anti-inflammatoire, aurait des effets négatifs sur la production de testostérone et de deux autres hormones testiculaires. Une étude franco-danoise vient d'observer ce phénomène auprès de 31 sportifs âgés de 18 à 35 ans dont la moitié avait pris de l’ibuprofène. Les chercheurs ont complété leurs recherches en exposant in vitro des fragments de testicules à ce produit. Résultat : la prise d’ibuprofène, à des doses allant jusqu’à 1 200 mg par jour pendant 6 semaines, provoque chez ces jeunes hommes un état qu'on appelle "hypogonadisme compensé" et qu'on rencontre chez environ 10 % des hommes âgés. Cet état est associé à des risques élevés pour la santé générale et reproductive.

Source : Santé Magazine, par Elena Bizzotto
 

La revue de presse

En plus des pailles et des touillettes, l’interdiction au 1er janvier 2020 des couverts et...

Tripler la part des déplacements faits à vélo d'ici 2024, c'est l'objectif que...

Les produits ultra-transformés ressemblent à des aliments mais n'en sont pas. C'est...

Afin de mieux personnaliser certains traitements, un test appelé TimeSignature permet, avec...

Sentir une odeur que personne d'autre ne sent… Cela peut arriver après un simple...

Si vous souffrez de lombalgie, bonne nouvelle : il existe des solutions naturelles ! Un mal de dos...