La prise soutenue d’ibuprofène impacte la santé des hommes

La prise prolongée de doses importantes d'ibuprofène, un antalgique anti-inflammatoire, aurait des effets négatifs sur la production de testostérone et de deux autres hormones testiculaires. Une étude franco-danoise vient d'observer ce phénomène auprès de 31 sportifs âgés de 18 à 35 ans dont la moitié avait pris de l’ibuprofène. Les chercheurs ont complété leurs recherches en exposant in vitro des fragments de testicules à ce produit. Résultat : la prise d’ibuprofène, à des doses allant jusqu’à 1 200 mg par jour pendant 6 semaines, provoque chez ces jeunes hommes un état qu'on appelle "hypogonadisme compensé" et qu'on rencontre chez environ 10 % des hommes âgés. Cet état est associé à des risques élevés pour la santé générale et reproductive.

Source : Santé Magazine, par Elena Bizzotto
 

La revue de presse

Il s'agit juste d'une réaction de défense de la peau contre le soleil. Les rayons...

Reconnue comme une maladie, comme l'addiction à la cocaïne ou aux jeux d'argent, le...

La nouvelle formule contiendrait moins de lévothyroxine que les spécifications en...

La pression au travail et les problèmes de management sont cités par plus d'un Fran...

Elle est en partie responsable de la déforestation et de la disparition d'espèces...

180 000 espèces sont en danger, notamment à cause des pesticides et de l'...