L'addiction aux jeux vidéo est une maladie, selon l'OMS (et ça ne plait pas à tout le monde)

Reconnue comme une maladie, comme l'addiction à la cocaïne ou aux jeux d'argent, le "trouble du jeu vidéo" a rejoint la 11e version de la Classification internationale des maladies mise en place par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Trois symptômes le définissent :
- un comportement qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu,
- une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d'autres centres d'intérêt et activités quotidiennes (sommeil, repas…),
- la poursuite ou la pratique croissante du jeu en dépit de répercussions dommageables.
Ces symptômes doivent se manifester clairement sur une période d'au moins 12 mois.
L'OMS précise que seule une petite minorité de joueurs souffre de ce trouble. "Nous ne disons pas que toute habitude de jouer aux jeux vidéo est pathologique".
Certains experts contestent cette décision de l'OMS et estiment que le consensus scientifique n'est pas encore suffisant.

Source : Huffington Post, par Gregory Rozieres
 

La revue de presse

"La détection de masse par mammographie est inefficace", selon le président...

Les plantes proposent des remèdes naturels efficaces pour la sphère ORL tout comme l'...

75 à 80 % des Français présentent une carence en vitamine D, selon Laurent...

Somnolence, confusion, troubles visuels, problèmes cardiaques, problèmes de foie,...

Le thé Hong Ya Cha ne contient pas de caféine, mais des flavonoïdes aux propri...

Le Défenseur des droits a été saisi par la FNAB (Fédération...