Le bain de bébé, un moment d'échange

Voici un moment de la vie de bébé que papa et maman peuvent partager à égalité. Même si le style change d'un parent à l'autre, tendre ou sportif, le bain est un moment d'échange. C'est un face-à-face extraordinaire dont il vaut mieux connaître les règles du jeu.

Vie saine et zen - Le bain de bébé, un moment d'échange

Nous pouvons tous donner un bain au bébé de la famille. Et pourquoi pas à deux si c'est pour le bonheur des trois ! Ce qui compte, c'est de prendre son temps, de cajoler son enfant et de lui parler.
Il suffit de profiter de ce moment en respectant quelques règles de bon sens et voilà de beaux et tendres souvenirs en perspective !

Publicité

En savoir plus

Inutile d'avoir des milliers de produits !

Les produits bio sont vivement conseillés car ils respectent la peau de bébé.
"L'épiderme des tout-petits absorbe tout ce que nous lui appliquons, explique Jackie Péric, auteur de Jeune maman la nature est votre alliée !, éditions Souffle d'Or, "il est donc impératif d'oublier tous les cosmétiques présents dans le commerce car ils contiennent des parfums, des éthers de glycol…"
Un savon à base d'ingrédients naturels comme l'huile olive devrait pouvoir faire l'affaire.

Une pièce bien chauffée
Les bébés adorent l'eau, c'est dans l'élément liquide qu'ils se sont développés et le bain leur rappelle la vie in utero. Période extraordinaire car dénuée de frustration : jamais faim, jamais froid, jamais soif…
L'autre élément rassurant pour les bébés, c'est la chaleur. C'est une des raisons pour lesquelles ils n'aiment pas qu'on les déshabille. Il faut donc penser à bien chauffer la pièce dans laquelle ils vont se baigner.
Si besoin, il ne faut pas hésiter à installer un petit chauffage d'appoint.

Tout organiser avant
Quand le bébé passe la porte de la salle de bain, tout doit être prêt. Pendant qu'il attend dans son transat, dans son lit ou sur son tapis d'éveil, c'est à nous, parents, d'organiser le moment de la toilette. Baignoire bien installée et stable, pain de savon à côté de la baignoire, une cape de bain à portée de main (si possible sur un sèche serviette chauffant), et sur la table à langer une serviette propre, deux ou trois couches (un accident est vite arrivé), une crème pour les fesses irritées, un body propre, des chaussettes, le pyjama ou la tenue du jour, et éventuellement une huile de massage.

Et plouf !
Tout est prêt ? Alors c'est le moment d'aller le chercher et de lui dire qu'il va prendre son bain. Même si les enfants ne comprennent pas tous les mots, ils ressentent les intentions et apprennent ce que les mots signifient, ils vont donc lier votre phrase à ce qui va suivre.

Première étape importante, vérifier la température de l'eau. Il existe de très bons thermomètres de bain qui permettent de savoir si l'eau est bien à 37°C. Mais tremper son coude dans l'eau permet de se faire une bonne idée de la température.

Deuxième étape, déshabiller son bébé, toujours en lui parlant pour lui expliquer ce qu'on est en train de faire. Et le plonger tout doucement dans l'eau du bain.

Troisième étape, le meilleur moment : on profite ! On se sourit, on se parle, on se caresse, on chante, on rigole, bref, on fait tout ce que l'on aime partager avec son bébé !
Notre petit doit pouvoir barboter autant qu'il se souhaite. L'important étant de bien le tenir pour qu'il ne risque rien. Notre avant-bras se trouve derrière les épaules de l'enfant, et sa tête repose sur notre poignet pendant que notre main le maintient au niveau du bras.

On lave quoi en premier ?
Lorsque le bébé commence à montrer des signes d'impatience, c'est qu'il est temps de le laver. La main de ses parents est ce qu'il y a de mieux. On commence toujours par le haut du corps et on termine par les fesses.

Une fois bien rincé, il est temps pour bébé de rejoindre la cape de bain bien chaude qui l'attendait sur le sèche serviette.
Il faut beaucoup de douceur pour essuyer un bébé, on tamponne plus qu'on ne frotte sa peau fragile. Et on porte un soin tout particulier aux plis de sa peau pour éviter que l'humidité ne l'irrite.
"Pas de talc", précise le Dr Philippe Grandsenne, pédiatre, "il est inutile voire même néfaste. Et sachez qu'aucune crème nourrissante n'est vraiment nécessaire, mais rien ne vous empêche de masser votre bébé avec de l'huile d'amande douce ou du beurre de karité."

Tous les jours ?
Quoi qu'il arrive, le bain n'est pas une obligation quotidienne. Les bébés ne se salissent pas tant que ça. Il faut que ce moment reste un plaisir.
Il n'est donc pas nécessaire de s'imposer d'horaire, de rythme ou de règles trop strictes. On peut faire un peu comme on le sent, et si on a envie de baigner deux fois son bébé et bien allons-y ! Mais une trempette sera suffisante ! Pas de savon ou autre détergent !

 

Sources :
Elever votre bébé au naturel, Claire Gillman, Marabout
Mon bébé en bonne santé, Philippe Grandsenne, Hachette
Jeune maman la nature est votre alliée !, Jackie Péric, éditions Souffle d'Or

2,5 cm

d'eau suffisent
pour se noyer


37°C

c'est la température idéale
d'un bain


23 %

des pères donnent le bain à leur enfant quand ils rentrent du travail




                

La revue de presse

12 à 20 milliards €, soit 100 à 160 € par personne, le coût du...

La moitié des rivières françaises et un tiers des nappes phréatiques...

Trois pesticides interdits en bio, retrouvés sur des carottes de la marque BioC'Bon par des...

Dans la foulée des "people", Novak Djokovic, Lady Gaga ou Oprah Winfrey, les t...

Depuis le 17 octobre dernier, les risques de certains médicaments en période de...

Chez un malade sur deux, la privation de sommeil serait efficace pour réduire les sympt...