Le bio peine à s’imposer dans la restauration

Seulement 1,4 % des achats alimentaires dans la restauration commerciale se fait en bio. Le taux est de 3 % dans les hôpitaux, les cantines scolaires et d'entreprise. Ce sont les chiffres que vient de dévoiler l'Agence Bio le 16 novembre dernier. Ils sont faibles comparés au volume des achats réalisés par les ménages pour la consommation de bio à domicile. La loi alimentation, promulguée le 1er novembre, inclut une obligation de proposer 20 % de bio dans les cantines et autres établissements sous tutelle des pouvoirs publics d’ici à 2022. Deux freins devront être levés : le surcoût estimé à 18 % et le manque de connaissance des réseaux de fournisseurs. Il faudra ensuite que l’offre de produits bio en France suive le mouvement pour éviter un appel d'air à l'importation. La surface agricole utile cultivée en bio doit passer de 6,5 % aujourd'hui à 15 % en 2022. Il restera à structurer les filières.

Source : Le Monde, par Laurence Girard
 

La revue de presse

232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspect...

13 % des cas d'asthme infantile diagnostiqués dans le monde seraient dûs à la...

250 000 morts supplémentaires chaque année entre 2030 et 2050, seraient dus au r...

"Le plastique est une crise sanitaire globale ignorée bien que sous nos yeux". C'...

Des allergènes en pagaille, des molécules irritantes, des désinfectants...

Le liquide céphalo-rachidien joue un rôle de nettoyeur du cerveau. C'est la dé...