Le difficile aveu de son homosexualité à ses parents

D'après une récente étude, les jeunes hommes homosexuels auraient treize fois plus de risques de faire une tentative de suicide que les jeunes hétéros. Cette fragilité s'expliquerait par l'isolement, le sentiment de solitude et la peur d'être rejeté. Le soutien des camarades et de la famille constitue une aide précieuse. Pourtant, accepter l'homosexualité de son enfant est souvent vécu douloureusement par la famille. Les jeunes gays et lesbiennes qui subissent, adolescents, des comportements de rejet de la part de leur famille auraient 8,4 fois plus de risques de faire une tentative de suicide, 6 fois plus de risques de faire une dépression et 3,4 fois plus de risques de se droguer, comparés aux homosexuels dont les parents sont plus compréhensifs. Le 17 mai est la journée mondiale de la lutte contre l'homophobie.

Source : Le Monde
 

La revue de presse

Probablement l'organisation qui sauve le plus de vies humaines sur Terre, le Programme alimentaire...

"Countdown" (Compte à rebours) est un évènement organisé par...

Ils émettent chaque année 700 mégatonnes de CO2, soit autant que le Royaume-...

Ne pas confondre la date limite de consommation (DLC) et la durée de durabilité...

Le training olfactif serait le meilleur des traitements pour remédier à l'anosmie (...

La lumière régule la sécrétion de la mélatonine par l'interm...