Le Feng Shui au bureau

Lorsqu'on décide de poser un regard neuf sur son environnement de travail, on découvre souvent des dysfonctionnements auxquels on s'est habitué et qui ont un impact sur notre bien-être voire notre santé… Le Feng Shui est un bon outil pour nous aider à les identifier et à les résoudre.

Viesaineetzen.com - Le Feng Shui au bureau

Ce sont souvent des chefs d'entreprise qui rencontrent des difficultés et qui, pour remotiver leurs équipes, cherchent à améliorer l'environnement de travail. Ce sont aussi des individus, quel que soit leur niveau de poste, qui ont envie d'améliorer leur bien-être au boulot et qui réaménagent leur espace pour être au mieux de leur forme… Tous se tournent de plus en plus souvent vers le Feng Shui.

Publicité

En savoir plus

La bonne orientation pour chaque service

- Au sud, on localisera ce qui concerne la célébrité : par exemple l'accueil.
"Le hall d'entrée est la première perception que les gens ont de l'entreprise", affirme Caroline Gleizes-Chevallier. "Il doit être clair, avenant, expliquer visuellement son activité, ses points forts, ce qu'elle veut montrer d'elle-même."
Mais on pourra également loger au sud le service de presse ou le bureau des dirigeants.

- Le sud-est est un secteur favorable à la richesse, la prospérité.
"On va y placer de préférence les services financiers".

- Le marketing ou le développement commercial sera installé de préférence dans le secteur sud-ouest, celui des relations et des partenariats.

- Au nord-est, l'orientation favorise le savoir, l'éducation.
"Cela peut concerner les chefs de projets, les développeurs."

- Les patrons, eux, ont intérêt à s'octroyer le secteur nord-ouest, ce qui correspond au mentor, à l'homme de pouvoir, au chef de famille.

- À l'ouest : les services créatifs et ce qui est en lien avec l'avenir, le développement de soi, la joie.

Bien répartir les différents services
"Le Feng shui permet de faire un diagnostic énergétique, c'est à dire observer ce qui, dans l'environnement, nous nourrit au quotidien", explique Caroline Gleizes-Chevallier*, expert en Feng Sui.
Son approche permet notamment de déterminer, en fonction de leur orientation, les espaces favorables pour les différents services de l'entreprise (voir encadré).

À chaque secteur sont associées des couleurs, selon le principe des cinq éléments (Voir : Le Feng Shui et les couleurs de notre intérieur)

Identifier les problèmes
Une fois qu'on a localisé les bons services aux bons endroits, on peut commencer à étudier l'aménagement intérieur de chaque bureau et identifier les problèmes qu'on a eu tendance à occulter.

"Je conseille souvent de photographier son espace de travail avec son smartphone. Généralement on s'habitue à l'environnement, on s'intègre, on s'adapte. On va donc oublier par exemple qu'on se contorsionne parce qu'on est mal installé. Le corps compense afin de remplir son objectif principal : la tache de travail."

Loin de la porte, dos au mur
Le Feng Shui préconise quelques règles générales d'aménagement intérieur qui sont souvent des règles instinctives et de bon sens.

"En général quand on positionne son bureau, il est bon d'être le plus loin possible de la porte d'entrée, en diagonal et tourné vers elle, de façon à voir qui entre", conseille Caroline Gleizes-Chevallier. "Si l'on est placé juste en face d'une porte, on peut être perturbé parce qu'on reçoit tout un tas d'énergies… L'énergie, c'est l'air mais ce sont aussi les humains qui circulent."
Idéalement il faudrait avoir derrière soi un mur plein, solide. "C'est ce qu'on appelle la tortue, c'est ce qui nous soutient. Dos à une porte ce n'est pas confortable. Dos à une fenêtre non plus, pour des raisons de luminosité sur les écrans ou parce que vos interlocuteurs vous voient à contre-jour, ce qui ne vous met pas en position optimale."
Et il est bon de pouvoir circuler autour de son bureau, ne pas être bloqué à droite ou à gauche.

Deux bureaux : pas face à face
"Quand il y a plusieurs bureaux, il vaut mieux éviter d'avoir des bureaux collés face à face. Cela peut faciliter les agacements, les conflits. Autant que faire se peut, il est bon de les séparer pour libérer la circulation. On peut les placer à angle droit sans problème ou alignés les uns à côté des autres avec un petit espace entre chaque."

Soigner la déco
La décoration est très importante. "Il y a pas mal d'études scientifiques sur ce sujet. Des bureaux neutres, tous identiques, rendent le travail stérile. Ils n'aident pas à la créativité. La personne qui peut aménager son bureau en fonction de ce qu'elle aime est plus créative."

Il est fondamental pour Caroline Gleizes-Chevallier de mettre en évidence dans son décor un symbole de bien-être ou de réussite : diplôme prestigieux, témoignage d'une mission humanitaire, coupe sportive, stylo ou montre extraordinaire…… "À chacun de trouver ce qui est signifiant pour lui, dans son milieu professionnel."

Qualité de l'air et température
Le manque d'oxygène, les odeurs, les problèmes d'humidité ou de sècheresse… Tous ces éléments ont un impact sur le corps et fragilisent la concentration. D'où l'intérêt d'aérer le bureau régulièrement, ce qui n'est pas toujours facile. Il n'est pas bon non plus d'être dans les courants d'air en permanence : il faut trouver le juste équilibre.

"D'après les études, la température idéale se situerait entre 23 et 24°C", précise Caroline Gleizes-Chevallier. "Il y aurait une performance accrue à 22°C. En deçà, quand il fait trop froid, l'esprit et le corps sont engourdis et au delà la réflexion et les prises de décision sont ralenties."

La puissance du désordre et la magie de l'organisation
Courriers, notes, dossiers en attente… "Sur un bureau physique ou informatique, ce type d'éléments constitue une énergie en demande de réponse, d'organisation, de traitement. Lorsque il y en a trop, ce sont des énergies qui ne sont pas en mouvement. Or le principe de la vie est d'être en perpétuel mouvement. Ça ne veut pas dire qu'il faut avoir un bureau vierge mais ça veut dire qu'il faut traiter ce qui est à traiter, jeter ce qui est à jeter, déléguer ce qui peut l'être... On peut avoir dans la vie des sensations de fatigue, d'inertie, de blocage lorsqu'il y a un trop plein de choses à faire qui s'accumulent et qui nous empoisonnent."

Le chiffre Kua : un paramètre personnel
C'est un chiffre qui est déterminé en fonction du sexe et de la date de naissance de chacun. Il détermine quatre directions favorables et quatre qui le sont moins voire pas du tout. (Voir : Le chiffre Kua, un outil du Feng Shui)

"Le chiffre Kua permet de savoir si la personne est dans son bon secteur ou pas. Vous venez d'embaucher une personne particulièrement performante et au bout de six ou sept mois vous la voyez qui s'étiole, qui n'est plus en rapport avec les qualités dont elle faisait preuve au moment de l'embauche. On va découvrir très souvent qu'elle est dans un secteur qui ne lui convient pas, dans une orientation qui ne lui convient pas…"

Autodiagnostic ou coaching ?
Selon Caroline Gleizes-Chevallier, nous sommes parfaitement capables de faire un autodiagnostic par rapport aux huit domaines du Feng Shui. "Où en suis-je par rapport à mon image, ma relation aux autres, ma capacité à créer, à innover dans mon travail, mon énergie, etc. ?"
Ensuite on peut tenter de faire le lien entre l'éventuel inconfort qu'on a diagnostiqué et son environnement proche : aménagement intérieur, objets, fils électriques, connexions… "Il peut être intéressant également de trouver un collègue pour faire le travail à deux."

Si ce n'est pas suffisant, il ne faut pas hésiter à aller voir un spécialiste pour faire des études plus poussées.
L'important est de commencer à entrer en action. "On est alors déjà dans un processus d'envie d'amélioration voire de guérison."

 

*Auteure notamment de Heureux au boulot avec le Feng Shui, Le Feng Shui et Feng Shui, nouvelle vie !, éditions Eyrolles.
Sites de Caroline Gleizes-Chevallier :
Harmonie et Vitalité des espaces
Mon coach Feng Shui


                

La revue de presse

L'annonce d'étendre l'obligation de 3 à 11 vaccins en janvier 2018 est...

Trop de sel, pas assez de fibres, toujours plus de produits transformés et de complé...

Ils durent plusieurs heures souvent par grandes chaleurs... Voici cinq conseils pour optimiser les...

Sous forme de fleurs d'eau, d'écume ou de pellicule huileuse, les algues toxiques sont vert...

44 % des enseignes ne respectent pas l'interdiction de la vente en libre-service des pesticides,...

Les espèces de vertébrés reculent massivement, à la fois en nombre d'...