Le glyphosate provoque des maladies sur plusieurs générations selon une nouvelle étude

Des perturbations du fonctionnement des gènes par épimutation du sperme… C'est le verdict d'une étude états-unienne publiée tout récemment et portant sur 450 rats s'étalant sur trois générations. Sur la première génération, les effets de l'herbicide sont négligeables. Sur la deuxième et la troisième génération, on constate une augmentation très significative de nombreuses maladies : obésité, problèmes de prostate, dysfonctionnement des ovaires… Par exemple, les femelles de la 3e génération présentaient un taux de maladies rénales en progression de 40 % par rapport au groupe témoin non exposé. En cause : au niveau de la 2e génération et de la suivante, des modifications aberrantes de l’ADN qui sont associées à ces pathologies.
Conclusion : le glyphosate ne serait pas un danger immédiat pour la santé humaine mais pourrait jouer un rôle de bombe à retardement.

Source : Mr Mondialisation
 

La revue de presse

Batteries au lithium, durée de vie et recyclage, les trottinettes électriques en...

Un plan pour tendre vers le "zéro chlordécone dans l’alimentation",...

Un accord de réduction des déchets plastique en milieu marin a été...

Des tomates sans aucun goût, conçue pour durer plus longtemps, des semences agricoles...

Diminuer la disponibilité des boissons sucrées, augmenter leur prix, faire des...

L'ADN vieillit six fois plus vite que la normale pendant une année de travail intensif...