Le glyphosate provoque des maladies sur plusieurs générations selon une nouvelle étude

Des perturbations du fonctionnement des gènes par épimutation du sperme… C'est le verdict d'une étude états-unienne publiée tout récemment et portant sur 450 rats s'étalant sur trois générations. Sur la première génération, les effets de l'herbicide sont négligeables. Sur la deuxième et la troisième génération, on constate une augmentation très significative de nombreuses maladies : obésité, problèmes de prostate, dysfonctionnement des ovaires… Par exemple, les femelles de la 3e génération présentaient un taux de maladies rénales en progression de 40 % par rapport au groupe témoin non exposé. En cause : au niveau de la 2e génération et de la suivante, des modifications aberrantes de l’ADN qui sont associées à ces pathologies.
Conclusion : le glyphosate ne serait pas un danger immédiat pour la santé humaine mais pourrait jouer un rôle de bombe à retardement.

Source : Mr Mondialisation
 

La revue de presse

La très grande majorité des porteurs seraient faiblement contagieux. Seuls quelques...

Comment respecter les gestes barrières lors des rassemblements en famille ou entre amis,...

"Il n'y a aucune certitude de pouvoir développer à terme un vaccin efficace...

Par mesure de précaution, l'OMS suspend temporairement les essais cliniques de l'...

Masques et gants de protection, produits pré-emballés des drives ou autres commandes...

Fini les produits affichés "respectueux" ou "protégeant la plan...