Le greenwashing de la filière bois

Le bois, ce serait la nature, ce serait renouvelable, beau et propre… Les pratiques de production, les circuits de commercialisation et les modes d'exploitation en décident autrement. Son exploitation est "durable" uniquement si la production est locale. Sa fabrication, dans le domaine de l'ameublement ou de la construction, respecte l'environnement uniquement si le bois n'est pas peint, vernis ou traité, s'il ne comporte pas de colles ou de produits liants chimiques qui contiennent des polluants de l'air intérieur, néfastes pour la santé. Son recyclage génère au moment de la combustion des polluants qui peuvent être filtrés mais une quantité de CO2 qui n'est pas captée et qui annihile ses bénéfices en tant que "puits de carbone". La plupart du temps, il vaut donc mieux laisser pousser les forêts.

Source : CDurable, par Vincent Leclerq
 

La revue de presse

Le Thyrofix fera son apparition dans les pharmacies la première semaine de décembre (...

Une plus grande accumulation de plaques amyloïdes dans le cerveau des personnes qui ont une...

Il est meilleur pour la santé physique et morale de dire ce que l'on a sur le cœur...

Deux salariés sur trois sont ou seront touchés par des douleurs lombaires, selon l'...

Crédit d'impôt prorogé jusqu'en 2020 et passant de 2 500 € à 3 500...

Peu d'avancées à l'issue de la COP23 qui s'est achevée le week-end dernier...