Le melon, fruit de juin

Le melon est un classique des nos tablées estivales accompagné de jambon cru et/ou de porto. Gorgé d'eau, parfumé et rafraichissant il est plein de vitamine C et d'antioxydant…

Vie saine et zen - Le melon, fruit de juin

Du latin "melo" qui désigne le fruit, il est originaire d'Afrique subsaharienne, puis voyage vers le Moyen-Orient, l'Inde, l'Afghanistan et la Chine où il est cultivé depuis 5000 ans.
Les Grecs et les Romains l'utilisent comme un légume, cuit ou en salade, vinaigré, poivré.
Il n'arrive en France qu'à la Renaissance.
À partir du XIXe siècle, le melon se développe rapidement et il est aujourd'hui cultivé dans le monde entier.

En savoir plus

Même Dumas a fini par prendre le melon

De retour de la guerre d’Italie, à la fin du XVe siècle, Charles VIII introduit en France une variété au fruit sucré et plus gros créée par des moines italiens et appelée "Cantaloup", du nom du domaine de Cantalupo, lieu de villégiature des papes proche de Rome.
Il s'acclimate parfaitement dans la région d'Avignon, notamment autour de Cavaillon puis arrive en Charente et dans le Sud-ouest.

Alexandre Dumas qui apprécie particulièrement les melons de Cavaillon obtient jusqu'à sa mort une rente viagère de 12 melons par an en échange du don en 1864 de la totalité de son œuvre à la bibliothèque de la ville (près de 400 volumes).
Le conseil municipal, ravi de cette aubaine, lui livre cette rente singulière jusqu'à sa mort en 1870.

Différentes variétés
Il fait partie de la famille des cucurbitacées et est à ce titre un cousin de la courgette, du concombre ou du potiron.

On trouve différentes variétés :
- le charentais lisse (cantaloup) : écorce lisse, vert clair, avec des sillons plus foncés ; chair orangée, fondante,
- le charentais brodé : écorce épaisse, avec du relief ; chair orangée, ferme,
- le galia : écorce épaisse, avec du relief ; chair vert clair,
- les melons d'hiver (honeydew ou miel, casaba, crenshaw, santa claus…) : écorce lisse ; chair blanche ou verte.

Il est cultivé en Languedoc-Roussillon, en Poitou-Charentes, en Aquitaine, en Midi-Pyrénées ainsi qu'en Provence-Alpes-Côte d'Azur (le melon de Cavaillon).
La France est le troisième producteur d'Europe, derrière l'Espagne et l'Italie.

Valeur nutritive
Avec son apport calorique modéré (48 kcal/100 g), et sa teneur en eau de 88%, il est très rafraîchissant.
Il est riche en vitamine A, et C.

Surtout dans les variétés à chair orangée, il contient des antioxydants : caroténoïdes (principalement du bêta-carotène). De ce fait, il peut contribuer à une diminution des risques de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

Comment le choisir
Il doit être lourd, sans taches sur la peau.
Lorsqu'il est mûr, une petite craquelure circulaire apparaît autour du pédoncule (qui rattache le fruit à la plante avant la récolte). Ce dernier peut aussi s'être détaché.
Son parfum doit être agréable. Très intense, il indique une maturité trop avancée.

Comment le conserver
S'il n'est pas assez mûr, on peut le laisser deux ou trois jours à la température de la pièce.
Mûr, il se conserve deux ou trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Mais attention : son odeur peut parfumer tout le contenu du frigo ! Il est prudent de le placer dans une boîte hermétique.

Il se congèle bien, coupé en petits morceaux ou en petites billes.

Comment le préparer
Il vaut mieux le sortir du réfrigérateur quelques minutes avant de le déguster, pour qu'il soit frais et révèle tout son parfum.
Il suffit alors de couper le melon en deux et, avec une petite cuillère, d'enlever les pépins qui se trouvent au centre.

Comment le manger
- En entrée, nature tout simplement. On peut l'assaisonner d'un peu de sel et de poivre, l'épicer de gingembre, d'anis, de vanille, le relever de menthe, de basilic, d'estragon, de ciboulette, l'arroser de porto ou de muscat bien frais.

- En accompagnement d'un plat salé.
Il est délicieux à l'italienne avec un jambon cru, ou avec du fromage de chèvre, du crabe, du saumon, des gambas, des langoustines, des fruits de mer.
Il entre dans la composition de salades composées, avec des légumes.
On peut aussi le cuire deux ou trois minutes à la poêle ou au four en papillote et le servir en accompagnement de volaille ou de poisson.

- En dessert, nature, en glace, en sorbet, en compote, en confiture. Dans des salades de fruits variées, il se marie particulièrement bien avec les agrumes et les fruits rouges.

- Les pépins de melon sont comestibles. En Chine par exemple, on les grille pour ensuite les manger comme du maïs soufflé.
On peut en extraire une huile comestible qui aurait des vertus calmantes.

Produit de beauté
Le melon est un adoucissant pour tous les types de peau : hydratant, nourrissant.

- Masque : écraser une tranche de melon, étaler cette pulpe sur le visage. Laisser agir 5 minutes et rincer.

- Toilette : se laver le visage avec un mélange de jus de melon, de lait frais et d’eau pure.

L’huile de pépins de melon peut être utilisée pour le soin du corps, des cheveux et du visage. Elle convient aux peaux sèches et abîmées. Elle a des propriétés régénérantes, hydratantes, assouplissantes et restructurantes.

 

Profitez bien du melon…

88 %

du melon est composé d'eau


5 000 tonnes

de melon sont consommées chaque jour au mois d'août


48 kcal/100 g

apport calorique du melon




                

La revue de presse

Le classement se fait selon l'échelle de Safir-Simpson créée en 1971 par un...

En l'état, le traité "ne donne pas la priorité aux préoccupations...

9 000 signalements sur 3 millions de personnes traitées au Lévothyrox… C'est...

Une baisse d'environ 10 % de la consommation de viande en France depuis 25 ans, toutes viandes...

Elles sont si communes que presque tout le monde en développe au moins une à une p...

Il y aurait concordance entre les propos machistes sur la virilité et la survenue de pannes...