Le sucralose, l'édulcorant qui diminue la sensibilité à l'insuline

Les édulcorants de synthèse, notamment le sucralose, provoquent un déséquilibre du microbiote intestinal qui conduit à des troubles métaboliques. C'est ce que vient de montrer un essai clinique publié dans l'American Journal of Clinical Nutrition. Pendant 14 jours, un groupe de participants a consommé quotidiennement des sachets contenant du sucralose à une dose correspondant à 15 % de la dose journalière admissible. Un autre groupe a pris des sachets d'une substance placebo. Résultat : on a constaté dans le premier groupe une diminution de 17,7 % de la sensibilité à l'insuline contre 2,8 % dans le second. Autorisé comme additif sous le sigle E 955, le sucralose est commercialisé sous les marques Canderel et Splenda. On le trouve également dans des desserts, boissons, céréales de petit-déjeuner…

Source : La Nutrition, par Juliette Pouyat
 

La revue de presse

C'est un des quatre grands thèmes retenus dans la lettre aux Français d'Emmanuel...

De multiples initiatives environnementales, bien souvent stoppées à mi-chemin...

Le gouvernement a refusé de signer l'arrêté ministériel de la loi vot...

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus é...

Ils n'ont pas fait la preuve de leur efficacité, selon l'institut Cochrane, une organisation...

Ils favorisent l'augmentation de la graisse viscérale qui accroit le risque de diabè...