Le sucre favoriserait la maladie d'Alzheimer

Une association entre Alzheimer et la consommation de sucres au goûter, chez les personnes ayant une prédisposition génétique à la maladie (présence de l'allèle 4 du gène APOE)… C'est ce qu'ont mis en évidence des chercheurs français de l'Inserm en analysant sur 12 ans les données de près de 2 800 personnes de plus de 65 ans. Ils n'ont pas trouvé d'association entre la survenue de 350 démences et la consommation de sucres lors des quatre repas quotidiens. En revanche l'association existait chez les participants possédant l'allèle E4 du gène APOE, dans le cas d'une consommation de sucres au goûter : un risque augmenté de 2 à 3 fois pour chaque portion supplémentaire équivalente à la charge glycémique de 30 grammes de baguette ; et ce, quel que soit l'apport énergétique quotidien, le niveau d'activité physique, la présence de comorbidités ou l'adhésion à une régime sain de type méditerranéen. Explication : les porteurs de ce gène présentent un métabolisme du glucose moins performant et les glucides du goûter, n'étant généralement pas accompagnés d'aliments riches en fibres, sont absorbés plus rapidement et déclenchent un pic d'insuline. Ces résultats pourraient permettre d'améliorer les stratégies préventives des démences.

Source : Futura Sciences, par Inserm
 

La revue de presse

Prudence ! Il est techniquement possible de développer et produire un vaccin contre le Covid...

"Des pistes de recherche intéressantes" mais la plante "ne constitue pas pour...

Migraines, baisse de libido, sécheresse vaginale, dépression, risque d’embolie...

La défense du laboratoire Servier a tenté de démontrer l’absence de...

Sortir de l'eau, retirer avec précaution les fragments de tentacules restant sur la peau...

Des fruits pour commencer, puis des œufs et/ou des céréales complètes (...