Le véhicule hybride devrait représenter 40% du parc automobile en 2050

Entre le tout électrique et le tout thermique, l'hybride serait le meilleur compromis. C'est la conclusion des scientifiques, des élus et des professionnels du Programme national de recherche et d’innovation dans les transports terrestres (PREDIT) réunis actuellement à Bordeaux.
Le constat de l'Agence internationale de l'énergie est clair : si l’on ne change pas nos sources d’énergie, les émissions de CO2 vont doubler d’ici à 2050.
À cette date, selon le Predit, la voiture devra être à 40 % thermique, 20 % électrique et 40 % hybride. Par ailleurs il faudra mettre en place des politiques publiques visant à développer les transports en commun. 

Source : 20 Minutes, par Mickaël Bosredon
 

La revue de presse

Anguille européenne, moineau domestique, tortue luth en Guyane et au Costa Rica, gorille des...

En circulant chez l'être humain, le SARS-CoV-2 évolue et la surveillance de ces...

En France, seulement 59 % de la population indiquent vouloir se vacciner contre le Covid-19, selon...

Il faut se frictionner les mains au moins 20 secondes, sans rincer, avec une solution contenant de...

75 % des Français ne font aucune restriction sur leur régime alimentaire ou se disent...

Pour que les gens se sentent à l'aise et bienvenus, qu'ils se sentent acceptés,...