Le vrac, nouveau défi pour les distributeurs et les industriels de l'alimentation

37 % des Français achètent des produits au poids, hors fruits et légumes frais, selon un sondage Nielsen. En ordre décroissant : fruits oléagineux secs, fruits secs, légumineuses, céréales de type flocons d'avoine, semoule, pâtes, riz… Bientôt du vin, de l'huile, des spiritueux… Le commerce du vrac touche aussi des produits d'entretien (liquide vaisselle, lessive) ou d'hygiène-beauté, (shampoing, savon liquide). Dans le sillage du bio se créent des boutiques spécialisées : La Recharge, Le Bocal, Le Gramme de folie, Day by day. La grande distribution suit le mouvement, notamment Carrefour, Auchan et Franprix. Les circuits d'approvisionnement s'organisent. Le secteur représente 500 millions d'euros. Ce n'est que 0,5 % du marché alimentaire mais ce n'est plus une niche.

Source : Les Echos, par Philippe Bertrand
 

La revue de presse

232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspect...

13 % des cas d'asthme infantile diagnostiqués dans le monde seraient dûs à la...

250 000 morts supplémentaires chaque année entre 2030 et 2050, seraient dus au r...

"Le plastique est une crise sanitaire globale ignorée bien que sous nos yeux". C'...

Des allergènes en pagaille, des molécules irritantes, des désinfectants...

Le liquide céphalo-rachidien joue un rôle de nettoyeur du cerveau. C'est la dé...