Le vrac, nouveau défi pour les distributeurs et les industriels de l'alimentation

37 % des Français achètent des produits au poids, hors fruits et légumes frais, selon un sondage Nielsen. En ordre décroissant : fruits oléagineux secs, fruits secs, légumineuses, céréales de type flocons d'avoine, semoule, pâtes, riz… Bientôt du vin, de l'huile, des spiritueux… Le commerce du vrac touche aussi des produits d'entretien (liquide vaisselle, lessive) ou d'hygiène-beauté, (shampoing, savon liquide). Dans le sillage du bio se créent des boutiques spécialisées : La Recharge, Le Bocal, Le Gramme de folie, Day by day. La grande distribution suit le mouvement, notamment Carrefour, Auchan et Franprix. Les circuits d'approvisionnement s'organisent. Le secteur représente 500 millions d'euros. Ce n'est que 0,5 % du marché alimentaire mais ce n'est plus une niche.

Source : Les Echos, par Philippe Bertrand
 

La revue de presse

12 % des consommateurs ont mangé du bio tous les jours en 2018, selon le dernier rapport de...

Les trois quarts des besoins en soja de l’UE, sont destinés aux élevages...

Jusqu’à 52 000 microparticules de plastique par an sont ingérées par l'...

En cause : des composés qui se forment lors de la cuisson, les AGE, produits terminaux de la...

Végétal, vrai, varié… Les résultats de la science convergent...

2,6 millions de Français ont pratiqué le yoga dans les 12 derniers mois, selon une...