Les accords toltèques : pour vivre mieux

Des règles de vie simples qui permettent de mieux se connaître, mieux communiquer, avec une promesse de liberté, de bonheur et d'amour…

Viesaineetzen.com - Les accords toltèques : pour vivre mieux

Miguel Ruiz, l'auteur du livre fondateur, Les quatre accords toltèques, publié en 1997, est un mexicain chamane et enseignant, fils d'une guérisseuse et petit-fils d'un chamane. Une expérience de mort imminente l'aurait incité à chercher des réponses aux questions de l'existence dans la spiritualité toltèque (voir encadré). Il a ensuite traduit et adapté certains concepts clés, les a "dépoussiérés et rajeunis afin de les rendre universels et compréhensibles par tous"*, explique Patrice Ras, philosophe, formateur et conférencier.

En savoir plus

Qui sont les Toltèques ?

Il s'agit d'un peuple de l'Amérique précolombienne qui vivait entre 900 et 1200 après JC dans le Mexique actuel, autour de Tula, leur capitale, près de Teotihuacan.
Dans la culture aztèque, plus tardive, on considérait les Toltèques comme une référence de civilisation. Leur religion semble avoir été de type chamanique et animiste.
Leur histoire est mal connue et fait l'objet de différentes hypothèses avec une réelle difficulté à déterminer la part du mythe et de la réalité.

Des accords avec nous-mêmes
Que sont ces accords dont parle Miguel Ruiz ? Ce sont ceux que nous passons avec nous-mêmes et qui gèrent notre comportement quotidien. Ils viennent des parents, de l'école, de la religion, de la culture et permettent de s'intégrer plus ou moins harmonieusement dans la société. Nous les avons intériorisés et ils viennent s'agréger pour constituer notre ego.

La proposition de Miguel Ruiz est de se débarrasser de ces conditionnements et de ces croyances limitatives, pour passer de nouveaux accords avec nous-même qui nous rapprocheraient de notre vraie nature. Voici ces nouveaux accords :
"Que votre parole soit impeccable !"
"Ne faites pas de supposition !"
"Ne prenez rien de façon personnelle !"
"Faites toujours de votre mieux !"
Quelques années plus tard, en 2010, Miguel Ruiz et son fils José, ont rajouté un cinquième accord toltèque :
"Soyez sceptique mais apprenez à écouter !"

"Que votre parole soit impeccable !"
Le premier des accords toltèques passe par la parole.
Il est question de parlez positivement, ce qui exclut les insultes, les agressions verbales, les critiques, les jugements, les moqueries, les ragots, les reproches...
Il est question de parler avec intégrité, honnêteté, de supprimer l'écart entre la parole et l'action, d'avoir le respect de soi et de l'autre.
Il est question de parler avec authenticité, d'être franc, de savoir exprimer ses idées fermement mais sans agressivité, de savoir dire "non".

"Ne faites pas de supposition !"
Cet accord présente une certaine difficulté car la supposition est devenue un réflexe. L'objectif est d'accepter de ne pas savoir, abandonner la tentation de vouloir tout expliquer, ce qui est loin de nos habitudes culturelles marquées par le scientisme, "la (dernière) religion de l'Occident"*, selon Patric Ras. Ce dernier cite Socrate : "Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien."

Appliqué à la relation avec les autres, ce deuxième accord incite à demander directement à la personne concernée la raison d'un comportement ou d'une action.
"Toutefois rien ne vous garantit que vous obtiendrez la vérité, car les gens mentent, oublient, déforment la réalité, se racontent des histoires et ne connaissent pas toujours leurs propres motivations."*

"Ne prenez rien de façon personnelle !"
La susceptibilité est un mélange de sensibilité et d'ego qui amène à se sentir visé personnellement par les paroles ou les comportements des autres.
"Nous pensons êtres responsables de tout. Moi, moi, toujours moi !", écrivait Miguel Ruiz.

On fabrique ainsi une image flatteuse de soi-même afin d'obtenir l'affection des autres et l'on cherche ensuite à tout prix à correspondre à cette image. Quitte à tricher, mentir, déformer la réalité…
Il faut donc comprendre et dépasser la susceptibilité et l'égocentrisme.

"Faites toujours de votre mieux !"
Cet accord est le seul qui concerne l'action et non la communication.
La proposition vise ici à vivre l'instant présent avec plénitude. Il s'agit d'éviter de procrastiner, de faire à fond, du mieux que l'on peut, toutes les tâches qui nous incombent, nobles ou pas.
"C'est en effet le degré de concentration que vous mettez dans vos actes qui les rendent (plus ou moins) agréables."*
La conséquence de cette attitude est que l'on peut ensuite lâcher prise sur le résultat, tourner la page et éviter de réécrire le passé.

On peut également apprendre à considérer que les autres font toujours de leur mieux par rapport à eux-mêmes. Inutile de les comparer à soi. Cela permet de ne plus en vouloir à quiconque, d'éviter les rancoeurs, de pardonner.

"Soyez sceptique mais apprenez à écouter !"
Pour s'éloigner de nos conditionnements, il conviendrait de relativiser nos vérités, de remettre en question nos certitudes, nos croyances.
L'apprentissage de l'écoute en est une condition sine qua non.
"Devenez un artiste de l'écoute : écoutez vraiment les autres. Autrement dit, essayez d'entendre ce qu'ils ne disent pas (ouvertement avec des mots). Apprenez à observer et à décoder la communication non verbale (et pas seulement la gestuologie, constituée des mimiques, des gestes et des postures). Et développez votre empathie, car c'est la clé pour comprendre émotionnellement l'autre…"*

Mieux se connaître
Le livre Les quatre accords toltèques s'est vendu dans le monde à plus de 4 millions d'exemplaires. En 2000, Oprah Winfrey, l'influente animatrice productrice TV états-unienne, en avait dit le plus grand bien dans son talk-show.
Il s'agit de quelques principes simples, faciles à retenir, qui reprennent des notions très répandues dans la psychologie cognitive. L'histoire racontée tout autour, avec sa dimension ésotérique, explique le grand succès du livre. Certains considèrent qu'il s'agit d'une philosophie à bon marché, d'autres que c'est une méthode efficace pour mieux se connaître et s'apprécier.

 

Sources :
*Mieux vivre avec les accords toltèques, 5 voies pour améliorer son rapport à soi, aux autres et au monde, Patrice Ras, éditions Eyrolles
Wikipédia : Toltèques
Psychologie : Accords toltèques, 4 règles pour être


                

La revue de presse

Le confinement redonne du temps libre à la plupart d’entre nous, du temps pour r...

Préparer un repas pour les soignants, écrire une lettre à une personne â...

Début avril, le gouvernement a opéré un virage à 180° en...

Des tutoriels pour fabriquer son propre masque, des conseils pour bien l’utiliser, des outils...

Conflits intrafamiliaux pouvant aller jusqu'à la violence, détresse liée...

70 % des Français sont actuellement en télétravail, 59 % à leur...