Les assureurs s'adaptent aux besoins de l'économie "bas carbone"

Les assureurs ont compris qu'ils ont intérêt à encourager les comportements vertueux des entreprises en matière environnementale. D'abord parce que ces comportements réduisent les risques de procès et de pénalités et d'une manière générale parce qu'une économie verte pourrait réduire les risques liés au changement climatique, notamment les catastrophes naturelles qui leur coûtent très cher.
Tout récemment des compagnies comme Aviva ou Munich Re ont mis au point des produits spécifiques en direction des énergies renouvelables. Et Kiln propose de couvrir le risque des changements de réglementation sur les crédits carbone. 

Source : La Tribune, par Dominique Pialot
 

La revue de presse

Anguille européenne, moineau domestique, tortue luth en Guyane et au Costa Rica, gorille des...

En circulant chez l'être humain, le SARS-CoV-2 évolue et la surveillance de ces...

En France, seulement 59 % de la population indiquent vouloir se vacciner contre le Covid-19, selon...

Il faut se frictionner les mains au moins 20 secondes, sans rincer, avec une solution contenant de...

75 % des Français ne font aucune restriction sur leur régime alimentaire ou se disent...

Pour que les gens se sentent à l'aise et bienvenus, qu'ils se sentent acceptés,...