Les crèches écolos, des lieux sains pour nos bambins

Les crèches ayant une sensibilité écologique commencent à fleurir un peu partout en France. De la construction du bâtiment aux matériaux de décoration, en passant par le mobilier et les jouets, qu’est-ce qui est véritablement écolo ?...

Vie saine et zen - Les crèches écolos, des lieux sains pour nos bambins

Pour mieux répondre aux attentes des parents et permettre l’éveil écologique des bambins, certaines crèches surfent sur le "tout écolo". Mais attention, l’utilisation du terme n’étant pas réglementée, certaines en profitent alors que leur démarche n’a rien de durable !

Publicité

En savoir plus

Un label garant de la qualité environnementale

Lancé en 2007, Écolo Crèche est un label privé soutenu et validé par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), le ministère de l'Environnement, la fédération des crèches parentales, la fédération des établissements de petite enfance, la CAF et la fondation Nicolas Hulot.
Il accompagne et reconnaît les efforts accomplis par les crèches engagées dans une démarche de développement durable. Valable 3 ans, il est encore méconnu. Pourtant, il permet de s'assurer de l'engagement et de la politique d'une crèche. En effet, n'importe qui peut aujourd'hui se targuer d'être écolo sans pour autant l'être puisque l'utilisation du terme n'est pas réglementée.

Déposé et protégé, ce label est constitué d'un référentiel de critères revu chaque année pour mieux correspondre aux évolutions des connaissances et de la technologie.

Une construction respectueuse de l’environnement
Une crèche écolo doit être pensée de manière à réduire l'empreinte écologique.
"Nos bâtiments sont préfabriqués en atelier afin de minimiser les rejets énormes de CO2 que l’on connaît dans les chantiers classiques avec les va-et-vient des fournisseurs notamment, explique Jérémie Chevé, architecte des crèches 1 2 3 Soleil. Les panneaux préfabriqués sont en bois massif. Il s’agit de lamellé collé. Ils seront ensuite vissés les uns aux autres. C’est plus cher mais plus intéressant sur le long terme."

Le bois se retrouve dans d’autres éléments de la fabrication et les filières locales sont toujours privilégiées.
"Il n’est pas question de faire venir du bois de Sibérie, poursuit l’architecte. Cela serait un contresens par rapport à notre démarche."
L’ossature des fenêtres en triple vitrage est donc en bois, meilleur conducteur thermique que l’aluminium, certes moins bon que le PVC mais beaucoup moins polluant que ce dernier.

Haro sur les polluants intérieurs
Les sols sont revêtus d’un linoléum composé d’huile végétale et de lin naturel. Sur les murs, les peintures répondent aux normes NF et Ecolabel, garants d’une absence de substances nocives.
"Le choix des matériaux dès la conception est important car il permet de s’attaquer efficacement aux phtalates, formaldéhydes et benzènes."

Un fonctionnement optimisé
Une filtration de l’air intérieur est toujours nécessaire.
"Nous utilisons des filtres puissants pour assurer un environnement sain. Nos sondes collectent des données régulièrement pour connaître la composition de l’air ambiant", assure Jérémie Chevé.
L’optimisation du fonctionnement passe également par le chauffage. Pour favoriser une démarche bioclimatique, le bâtiment est toujours orienté vers le sud. Cela permet des apports thermiques non négligeables. Ensuite, les murs sont fourrés de laine minérale pour augmenter l’isolation thermique.
"Nous limitons au maximum l’utilisation d’un chauffage d’appoint. Grâce à une ventilation double flux, l’air entrant est réchauffé par l’air sortant. Si la température extérieure est très basse, une batterie couplée à la ventilation se met en route automatiquement pour combler l’écart de température."

Tout écolo ?
"Le tout écolo est ce que l’on recherche dans l’absolu, concède Claire Escriva, fondatrice du label Écolo Crèche et directrice de l’association Atelier méditerranéen de l’environnement. Mais certaines solutions écologiques n’existent pas encore et d’autres qui existent restent hors de prix. Les parents voudraient que tout soit vert, du sol au plafond, ce qui est tout à fait compréhensible. Mais pour cela, il faut du temps."
Si aujourd’hui la plupart du mobilier et des jouets sont écoconçus et recyclables, il y a des entorses. "Nous avons encore quelques poupées en plastique très appréciables pour les jeux d’imitation", explique Claire Dhaussy, responsable Développement Durable des crèches 1 2 3 Soleil.
Il reste que de plus en plus de crèches favorisent la nourriture bio ou au moins locale et de saison. Les couches sont écologiques et, si possible, lavables.
"Le problème des couches lavables est qu’elles ne deviennent intéressantes sur le plan écologique que lorsque le lavage est centralisé par un prestataire", précise Claire Escriva. En effet, utiliser des couches lavables et les laver en crèche implique une consommation d’eau exorbitante.

Un état d’esprit avant tout
C’est donc la démarche responsable d’une crèche qu’il faut apprécier et encourager.

Et pour ne pas oublier le volet social du développement durable, les tarifs d’une véritable crèche écolo, normalement, ne sont pas plus élevés que ceux d’une crèche classique.

Où les trouver ?
1 2 3 Soleil, Agapi ou encore Babilou sont les principaux réseaux de crèches écolos en France. On peut aussi en trouver hors réseau. Le Nord, l’Ile-de-France, la Bretagne et le Sud-Est sont les régions les mieux fournies. Mais d’autres crèches, sur le territoire, sont en cours de construction ou de labellisation.

20

crèches sont dotées
du label Écolo Crèche


1 an

est la durée moyenne
pour obtenir le label


20 %

des aliments devront être bio
en 2012 dans les collectivités




                

La revue de presse

Le classement se fait selon l'échelle de Safir-Simpson créée en 1971 par un...

En l'état, le traité "ne donne pas la priorité aux préoccupations...

9 000 signalements sur 3 millions de personnes traitées au Lévothyrox… C'est...

Une baisse d'environ 10 % de la consommation de viande en France depuis 25 ans, toutes viandes...

Elles sont si communes que presque tout le monde en développe au moins une à une p...

Il y aurait concordance entre les propos machistes sur la virilité et la survenue de pannes...