Les enfants du numérique : une génération de "malades" ?

Nomophobie, selfitisme, fobo, syndrome des vibrations fantômes, addiction aux jeux vidéo… Ce sont les troubles liés au numérique et qui entraînent angoisses, renfermement, insomnies, maladies… Les jeunes sont les plus touchés.
Le Fobo (Fear Of Being Offline) est l'angoisse d’être déconnecté.
Le syndrome des vibrations fantômes touche les personnes qui pensent que leur smartphone a vibré alors que ce n'est pas le cas.
La nomophobie se traduit par la peur d’être séparé de son téléphone mobile. 
Le selfitisime consiste à prendre plus de trois selfies par jour sans les publier.
Le trouble du jeu vidéo, en passe d'être reconnu comme maladie par l'OMS, se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité croissante accordée au jeu par rapport à d’autres activités, constaté sur une durée minimale d'une année. 
À privilégier : la détox numérique d'une semaine, sans console, jeu en ligne ou selfie voire sans smartphone ou ordinateur.

Source : Alternative Santé, par Jeanne Le Borgne
 

La revue de presse

Les véhicules électriques et hybrides sont plus économiques à l'usage...

Réduire de 90 % la consommation de viande d'ici 2050, c'est ce que devront faire les pays d...

44 nouvelles plaintes nominatives pour "mise en danger de la vie d’autrui", "...

Ils absorbent 3 à 9 fois leur poids en pétrole ! Transformés en boudins ou en...

9,8 % des Français sont passées par un épisode dépressif en 2017, selon...

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l...