Les enfants du numérique : une génération de "malades" ?

Nomophobie, selfitisme, fobo, syndrome des vibrations fantômes, addiction aux jeux vidéo… Ce sont les troubles liés au numérique et qui entraînent angoisses, renfermement, insomnies, maladies… Les jeunes sont les plus touchés.
Le Fobo (Fear Of Being Offline) est l'angoisse d’être déconnecté.
Le syndrome des vibrations fantômes touche les personnes qui pensent que leur smartphone a vibré alors que ce n'est pas le cas.
La nomophobie se traduit par la peur d’être séparé de son téléphone mobile. 
Le selfitisime consiste à prendre plus de trois selfies par jour sans les publier.
Le trouble du jeu vidéo, en passe d'être reconnu comme maladie par l'OMS, se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité croissante accordée au jeu par rapport à d’autres activités, constaté sur une durée minimale d'une année. 
À privilégier : la détox numérique d'une semaine, sans console, jeu en ligne ou selfie voire sans smartphone ou ordinateur.

Source : Alternative Santé, par Jeanne Le Borgne
 

La revue de presse

Interdiction de la pêche électrique pour tous les navires de l'Union Européenne...

Les "influenceurs" sur Youtube ont investi différents sujets de sociét...

1 952 nouvelles espèces de bactéries intestinales, pas encore cultivées en...

L'activité physique est incontournable face à une pathologie chronique (cancer, diab...

Alerte sur le Clenox et le Stanox-10, des "brûleurs de graisse" de la marque Malay...

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à explorer des formes variées de sexualit...