"Les faux aliments sont la première cause de décès dans les pays occidentaux"

Les produits ultra-transformés ressemblent à des aliments mais n'en sont pas. C'est le verdict d'Anthony Fardet, chercheur en alimentation préventive et holistique, dans son livre Halte aux aliments ultra-transformés! Mangeons vrai, éditions Thierry Souccar. Un assemblage d'ingrédients, même réputés, comme les fibres, les oméga-3 ou les vitamines, peut avoir des effets négatifs sur la santé. Et cela concerne aussi bien des produits ayant un label bio. Il existe une synergie d’action des nutriments au sein des aliments naturels, qui est en partie détruite dans ces aliments "reconstitués", résultats d'une approche "réductionniste" de l'alimentation. Leur consommation régulière augmente les risques d'obésité, de diabète et de maladies chroniques. "Ces faux aliments sont indirectement la première cause de décès dans les sociétés occidentales."

Source : La Nutrition, par Marc Gomez
 

La revue de presse

Des dizaines de milliers d’étudiants, lycéens et collégiens ont s...

L’interdiction de la fabrication sur le sol français de pesticides vendus en dehors de...

Environ 9 millions de morts dans le monde, soit 25 % des décès prématur...

Dans des zones où l'hygiène est stricte, la diversité microbienne diminue,...

2e motif de consultation en médecine générale, le mal de dos touche 8...

Nettoyer, balayer, préparer le sol, s'occuper des plantations sont les travaux à r...