Les Français en quête de marques qui ont du sens

Pour 60 % des consommateurs, une marque qui a du sens est d'abord utile à l'économie, crée des emplois et préserve l'environnement, selon la deuxième édition de l'Observatoire Wellcom du Sens 2019. Trois autres critères en pleine progression : se comporter avec éthique, être utile à la société en général, être implantée localement au sein d'un territoire. Les 18-24 ans privilégient le fait d'essayer d'améliorer voire de changer la société ou de lutter contre les discriminations.
Quatre grands profils se distinguent au sein de la population française :
- en tête et en progression, avec environ 33 %, les publics "engagés" qui donnent la priorité à l'éthique (davantage chez les seniors et les gens les plus aisés) ;
- en progression également, avec environ 25 %, les publics "enracinés" qui mettent l'accent sur l'environnement (plus populaires) ;
- en régression, les "sceptiques" qui attendent avant tout de l'efficacité ;
- en régression également, les "libéraux" qui donnent la préférence à l'utilité économique.

Source : Les Échos, par Clotilde Briard
 

La revue de presse

Avec 11 % de son PIB consacré à la santé, la France est dans le peloton de t...

Des prescriptions moins coûteuses, avec plus de génériques (notamment pour les...

La luminothérapie est aussi efficace que les antidépresseurs pour lutter contre la d...

Une nouvelle étude montre que les SDHI, ces pesticides destinés à é...

Un tribunal reconnaît une carence de l'État et considère que l’on a...

1 390 €, c'est le revenu mensuel moyen des agriculteurs en 2017, selon un rapport de l'INSEE (...