Les Français et le bio en 2009 : l'intérêt se confirme

En 2009, 46 % des Français ont consommé au moins un produit bio au moins une fois par mois. Une proportion de consommateurs qui ne cesse d’augmenter. Et la crise n’y a rien changé.
Ce sont les résultats que l’Agence Bio vient de publier dans son baromètre 2009 réalisé par le CSA…

VIe saine et zen, les français et le bio

Lorsqu’on demande aux français pourquoi ils veulent manger bio, ils sont 95% des consommateurs-acheteurs (1) à déclarer comme première raison : "pour préserver leur santé" (contre 94 % en 2008).
Et ils sont 94% à citer en deuxième position la préservation de l’environnement (contre 86 % en 2008).
L’intérêt des français pour la protection de la planète a donc nettement augmenté. C'est ce que révèle le baromètre 2009 réalisé par le CSA (enquête quantitative en face à face à domicile menée du 26 au 30 octobre 2009 auprès d’un échantillon de 1015 personnes représentatif de la population française en terme de sexe, âge - 15 ans et plus -, catégorie socioprofessionnelle, région et taille d’agglomération).

Publicité

En savoir plus

La marque AB, un repère pour tous

Habitués au bio ou pas, nous avons tous le même réflexe lorsque nous désirons acheter des produits bio : la marque AB.
9 Français sur 10 la connaissent, c’est elle qui sert le plus souvent de repère pour nos achats bio.
Le label européen n’est connu que de 39% des Français.

L’agriculture biologique, une solution qui a de l’avenir
Les ¾ des Français pensent que face aux problèmes environnementaux, l’agriculture biologique est une solution d’avenir. Ils sont pour le développement de ce type d’agriculture et cet avis est particulièrement marqué chez les cadres (92 %).

Produits bio et respect de l’environnement vont de pair
Les français sont très majoritairement d’accord pour dire que les produits bio sont "plus naturels car cultivés sans produits chimiques", qu’ils "contribuent à préserver l’environnement", qu’ils sont "meilleurs pour la santé".
Et pour les consommateur-acheteurs (qui achètent au moins un produit bio au moins une fois par mois), ce constat est encore plus vrai, puisqu’ils sont plus de 90 % à l’affirmer.

Autres critères de choix qui connaissent une hausse de 3 points : la saisonnalité et la proximité.

Le prix du bio
Les Français comparent les prix. Si l’effet crise n’a pas eu raison du bio, il n’a pas rendu les consommateurs moins attentifs aux prix, bien au contraire. Qu’il s’agisse du bio ou pas, nous regardons les étiquettes.

4 Français sur 10 considèrent normal de payer plus pour manger bio.
Ils sont même prêts à payer 11% de plus pour mieux manger, mais ils restent vigilants sur les tarifs en rigueur, car ils sont tout de même 58% à comparer les prix entre le bio et le non bio.

Manger bio hors de chez soi : un objectif
Les Français le réclament.
Au restaurant, au travail ou à l’école, ils veulent des produits bio.
75 % des parents souhaitent que le bio soit présent dans les assiettes des restaurants scolaires, et même si cela demande un effort financier, ils sont prêts à payer 7 % de plus pour que ce soit possible.

De plus en plus de bio dans nos caddies
Le taux de Français consommant des produits bio au moins une fois par mois prend chaque année de l’ampleur depuis 2007. En effet, cette année encore, il gagne 2 points : 46 % des Français consomment des produits biologiques "au moins une fois par mois" en 2009, contre 44 % en 2008, 42 % en 2007.
Et cette hausse de la consommation ne devrait pas en rester là puisque 25 % des consommateurs acheteurs de bio ont l’intention d’augmenter leur consommation dans les 6 mois à venir.

Le bio fidélise.
Le panier bio s’élargit petit à petit : après les fruits et légumes, les français achètent le lait, puis le pain, et ils ne font pas marche arrière.

Une fois qu’un produit bio a intégré le quotidien d’une famille, il y reste !
Même la crise n’aura pas eu raison du bio ! 2009 a été une année difficile pour l’économie, mais pas pour le bio.

Les fruits et légumes sont les produits bio les plus consommés
Les fruits et légumes figurent au 1er rang des produits bio consommés : 80% des consommateurs-acheteurs de bio disent en consommer.
Ils sont suivis des produits laitiers (71 %), des œufs (62 %), des produits d’épicerie (huiles, pâtes, riz : 56 %), de la viande (49 %), du pain (42 %) et des boissons (43 %).

Deux progressions majeures apparaissent en corrélation avec l’augmentation de l’offre. Les poissons sont désormais consommés par 14% des consommateurs-acheteurs bio contre 7 % l’an passé et les vins par 18% d’entre eux contre 11 % en 2008.

Le bio s’achète un peu partout
- 72 % des consommateurs-acheteurs bio achètent des produits bio en Grandes et Moyennes Surfaces (GMS), comme en 2008,
- 42 % sur les marchés (contre 45 % en 2008),
- 31 % en magasins spécialisés en produits bio (contre 26 % en 2008),
- 24 % à la ferme
- 21 % auprès d’artisans/commerçants.

Le bio a trouvé une place de choix dans le quotidien des français.
Aujourd’hui, nous voulons du bio pour nous et nos enfants, chez nous et à l’extérieur.
Si nous nous posons encore beaucoup de questions sur notre alimentation et sur les effets qu’elle peut avoir sur notre santé, nous sommes d’accord sur une chose : manger bio nous semble être ce qu’il y a de mieux pour notre santé et pour l'environnement.

45 %

des français souhaitent trouver des aliments bio dans les restaurants.


94 %

des français privilégient les produits de saison.


83%

des français privilégient les productions locales.




                

La revue de presse

Le nouveau Levothyrox ne comprend pas seulement du mannitol et de l'acide citrique, censés...

Est-elle si contagieuse, le vaccin est-il efficace, faut-il la traiter avec des antibiotiques ? Le...

Bouffées de chaleur, problèmes d'humeur ou d'insomnie… Les symptômes qui...

Comment laver les fruits et légumes pour les débarrasser des résidus de...

Comment trouver le financement des 100 milliards $ par an promis à partir de 2020 aux pays...

Les cadeaux de Noël faits maison ont l'intérêt d'être originaux, é...