Les Français mangent mal et se sédentarisent

Trop de sel, pas assez de fibres, toujours plus de produits transformés et de compléments alimentaires… C'est le résultat de la troisième étude INCA de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation) réalisée en 2014 et 2015 auprès d'environ 6 000 personnes représentatives de la population française.
Trop de sel : en cause les pains, sandwiches, pizzas et pâtisseries salées, condiments, sauces, soupes et charcuteries.
Pas assez de fibres : apports insuffisants en fruits, légumes, légumineuses, produits céréaliers.
L'Anses relève une augmentation de pratiques "à risque" : températures trop élevées dans les frigos, consommation de protéines animales crues (sushis et tartares). Mais c'est surtout l'augmentation de la sédentarité, due à la présence devant les écrans, qui devient "alarmante" : 80 % des adultes et 71 % des ados de 15 à 17 ans ont une activité physique insuffisante.
Il existe des disparités en fonction du sexe, de l'âge et de la région. Mais les plus fortes concernent les inégalités sociales.
Conclusion : "les Français ne mangent pas assez bien pour être en bonne santé".

Source : Le Monde, par Audrey Garric
 

La revue de presse

Il y a plusieurs choses à faire pour éviter les inconvénients de la "cin...

Newfeel Walking 500 de Decathlon (15 €) sont les lunettes de soleil "haute protection...

Le déménagement est l'occasion de trier, jeter, donner, vendre et il existe aujourd'...

Pas d'anomalies dans la composition du nouveau Levothyrox, assure l'ANSM (Agence du mé...

Depuis le 2 juillet, les boutiques doivent éteindre panneaux publicitaires et é...

Les 33 recommandations du rapport de la commission d'enquête sur la sûreté et la...