"Les mammographies engendrent des surdiagnostics en masse"

Le dépistage n’a pas d’impact sur la mortalité, mais engendre du surdiagnostic et beaucoup de stress pour les femmes, selon Cécile Bour, médecin et membre du collectif Cancer Rose. Par ailleurs, les rayons X sont potentiellement cancérigènes, l’examen n'est pas fiable à 100 % et peut aboutir à de faux positifs ou de faux négatifs.
Il y aurait des liens d’intérêts de certains gynécologues et radiologues avec le dépistage, "mais aussi une réelle croyance en son efficacité par méconnaissance des données épidémiologiques, qui font que le débat n’est pas une simple polémique mais une réelle controverse scientifique au niveau mondial".
Cécile Bour considère quant à elle qu'il n’est pas irresponsable de ne pas se faire dépister en l’absence de tout signe d’appel, si l'on est "une femme asymptomatique, sans antécédent familial, sans facteurs de risque prédisposant (consommation alcoolique, tabagisme, obésité, sédentarité...). (…) La mammographie de diagnostic en présence de symptômes est, elle, indiquée".

Source : La Nutrition, par Marie-Charlotte Rivet Bonjean
 

La revue de presse

C'est un des quatre grands thèmes retenus dans la lettre aux Français d'Emmanuel...

De multiples initiatives environnementales, bien souvent stoppées à mi-chemin...

Le gouvernement a refusé de signer l'arrêté ministériel de la loi vot...

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus é...

Ils n'ont pas fait la preuve de leur efficacité, selon l'institut Cochrane, une organisation...

Ils favorisent l'augmentation de la graisse viscérale qui accroit le risque de diabè...