"Les mammographies engendrent des surdiagnostics en masse"

Le dépistage n’a pas d’impact sur la mortalité, mais engendre du surdiagnostic et beaucoup de stress pour les femmes, selon Cécile Bour, médecin et membre du collectif Cancer Rose. Par ailleurs, les rayons X sont potentiellement cancérigènes, l’examen n'est pas fiable à 100 % et peut aboutir à de faux positifs ou de faux négatifs.
Il y aurait des liens d’intérêts de certains gynécologues et radiologues avec le dépistage, "mais aussi une réelle croyance en son efficacité par méconnaissance des données épidémiologiques, qui font que le débat n’est pas une simple polémique mais une réelle controverse scientifique au niveau mondial".
Cécile Bour considère quant à elle qu'il n’est pas irresponsable de ne pas se faire dépister en l’absence de tout signe d’appel, si l'on est "une femme asymptomatique, sans antécédent familial, sans facteurs de risque prédisposant (consommation alcoolique, tabagisme, obésité, sédentarité...). (…) La mammographie de diagnostic en présence de symptômes est, elle, indiquée".

Source : La Nutrition, par Marie-Charlotte Rivet Bonjean
 

La revue de presse

232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspect...

13 % des cas d'asthme infantile diagnostiqués dans le monde seraient dûs à la...

250 000 morts supplémentaires chaque année entre 2030 et 2050, seraient dus au r...

"Le plastique est une crise sanitaire globale ignorée bien que sous nos yeux". C'...

Des allergènes en pagaille, des molécules irritantes, des désinfectants...

Le liquide céphalo-rachidien joue un rôle de nettoyeur du cerveau. C'est la dé...