Les nanoparticules dans les sucreries et les gâteaux inquiètent "60 Millions de consommateurs"

100 % des sucreries testées par le magazine "60 Millions de consommateurs" comportaient des nanoparticules. Ces substances potentiellement toxiques n'étaient en outre pas signalées sur l'emballage, comme l'oblige la réglementation (mention "nano"). En cause : l’additif E171 (dioxyde de titane), composé en partie de nanoparticules, utilisé pour blanchir et intensifier la brillance des confiseries, des plats préparés voire des dentifrices. 18 produits ont été testés. Tous comportaient des nanoparticules représentant de 10 % à 100 % de l'additif. Parmi eux : biscuits Napolitain de Lu (12 %), M&M’s (20 %) ou gâteaux glacés Monoprix Gourmet (100 %).
Les nanoparticules passent facilement la barrière intestinale et peuvent se retrouver dans différents organes sans qu'on connaisse encore leur impact sur la santé humaine. Une étude sur le rat a montré que l'exposition chronique au E171 favorise des lésions précancéreuses.

Source : Le Monde
 

La revue de presse

Les fabricants tricherait sur les taux annoncés de goudrons, monoxyde de carbone et nicotine...

Une équipe française a mis au point un test permettant de mieux identifier les cas...

En France, seulement 20 % des enfants autistes suivraient une scolarité normale contre 70 %...

En période de froid humide, par des températures au-dessous de 0°C, les engelures...

Courir en ramassant des déchets : c'est le plogging, le nouveau sport à la mode en Su...

Le "MOOC BIO" démarre pour 8 semaines à partir du 16 avril prochain sur la...