Les nanoparticules dans les sucreries et les gâteaux inquiètent "60 Millions de consommateurs"

100 % des sucreries testées par le magazine "60 Millions de consommateurs" comportaient des nanoparticules. Ces substances potentiellement toxiques n'étaient en outre pas signalées sur l'emballage, comme l'oblige la réglementation (mention "nano"). En cause : l’additif E171 (dioxyde de titane), composé en partie de nanoparticules, utilisé pour blanchir et intensifier la brillance des confiseries, des plats préparés voire des dentifrices. 18 produits ont été testés. Tous comportaient des nanoparticules représentant de 10 % à 100 % de l'additif. Parmi eux : biscuits Napolitain de Lu (12 %), M&M’s (20 %) ou gâteaux glacés Monoprix Gourmet (100 %).
Les nanoparticules passent facilement la barrière intestinale et peuvent se retrouver dans différents organes sans qu'on connaisse encore leur impact sur la santé humaine. Une étude sur le rat a montré que l'exposition chronique au E171 favorise des lésions précancéreuses.

Source : Le Monde
 

La revue de presse

Prime à la casse étendue, chèque énergie, crédit d’imp...

Les excès d'émissions d'oxyde d'azote (NOx) seraient responsables en Europe (Norv...

Céréales du petit déjeuner, lentilles, pois chiches… Parmi 30 produits...

Le cocktail de perturbateurs endocriniens serait explosif chez l'homme. C'est le verdict d'une...

Risque accru de sclérose en plaques associé aux faibles niveaux de vitamine D...

Une cure de 4 semaines suffirait pour améliorer de manière significative les troubles...