Les nanoparticules dans les sucreries et les gâteaux inquiètent "60 Millions de consommateurs"

100 % des sucreries testées par le magazine "60 Millions de consommateurs" comportaient des nanoparticules. Ces substances potentiellement toxiques n'étaient en outre pas signalées sur l'emballage, comme l'oblige la réglementation (mention "nano"). En cause : l’additif E171 (dioxyde de titane), composé en partie de nanoparticules, utilisé pour blanchir et intensifier la brillance des confiseries, des plats préparés voire des dentifrices. 18 produits ont été testés. Tous comportaient des nanoparticules représentant de 10 % à 100 % de l'additif. Parmi eux : biscuits Napolitain de Lu (12 %), M&M’s (20 %) ou gâteaux glacés Monoprix Gourmet (100 %).
Les nanoparticules passent facilement la barrière intestinale et peuvent se retrouver dans différents organes sans qu'on connaisse encore leur impact sur la santé humaine. Une étude sur le rat a montré que l'exposition chronique au E171 favorise des lésions précancéreuses.

Source : Le Monde
 

La revue de presse

Il s'agit juste d'une réaction de défense de la peau contre le soleil. Les rayons...

Reconnue comme une maladie, comme l'addiction à la cocaïne ou aux jeux d'argent, le...

La nouvelle formule contiendrait moins de lévothyroxine que les spécifications en...

La pression au travail et les problèmes de management sont cités par plus d'un Fran...

Elle est en partie responsable de la déforestation et de la disparition d'espèces...

180 000 espèces sont en danger, notamment à cause des pesticides et de l'...