Les pays du G20 prêts à coopérer pour faire de l'hydrogène une énergie clé de la transition écologique

L'hydrogène n’émet aucun polluant lors de son utilisation et pourrait être produit, dans le futur, à partir d’énergies renouvelables, permettant ainsi de remédier au problème de leur intermittence. Ce gaz permettrait de chauffer les bâtiments et d'alimenter l’ensemble du parc automobile mondial. Il pourrait être "une ressource clé dans la transition écologique", selon l’AIE (Agence internationale de l’énergie) qui vient de publier un rapport publié le 14 juin dernier, lors du G20 Environnement organisé au Japon. Les coûts de production restent élevés mais ils pourraient baisser de 30 % d’ici 2030. La Chine a déjà commencé à réorienter massivement ses investissements vers l’hydrogène. Objectif : un million de véhicules en circulation en 2030. En France, les premiers bus à hydrogène devraient apparaître dans le Nord-Pas-de-Calais cet été.

Source : Novethic, par Concepcion Alvarez
 

La revue de presse

Plusieurs centaines de malades, des médecins, plus de 35 sénateurs et déput...

Un accroissement de 1,1 % chez les femmes, 0,1 % chez les hommes… Ce sont les chiffres...

Moins de trois évacuations par semaine, c'est la définition de la constipation pour...

Il va falloir s’adapter intelligemment aux nouveaux épisodes caniculaires, "sans...

C'est un grand classique, la pollution serait toujours due… aux autres ! Quelques chiffres...

La responsabilité de l'État peut être engagée en raison de l'...