Les profils homéopathiques

Pour trouver son remède de fond en homéopathie, il faut chercher le profil qui correspond le mieux à ses caractéristiques physique, psychique ainsi qu'aux symptômes qu'on rencontre couramment…

Viesaineetzen.com - Les profils homéopathiques

On se souvient des trois grands principes de l'homéopathie posés par Samuel Hahnemann au début du 19e siècle : le principe de similitude, la loi de l'individuation et le principe de la dilution infinitésimale (voir : Homéopathie, certains faits sont têtus). D'autres médecins, par la suite, ont poursuivi ses recherches et affiné la méthode.

En savoir plus

Le principe de la globalité

"Contrairement à l’allopathie qui se focalise sur les symptômes, l’homéopathie s’intéresse plus au malade dans sa globalité", explique Albert-Claude Quemoun*. Elle prend en compte la façon dont les symptômes s’expriment chez le patient, à un instant donné. "Elle ne soigne donc pas une maladie mais plutôt un malade."
Le physique, le comportement et les particularités psychologiques du patient sont pris en compte par l'homéopathe qui ne soignera donc pas des personnes présentant le même trouble en leur prescrivant le même médicament.

Albert-Claude Quemoun prend l’exemple d’une douleur due à un traumatisme musculaire ou à une contracture musculaire :
"Si la douleur est d’origine grippale ou sportive, que le patient souffre au moindre mouvement, présente des courbatures musculaires et ne supporte même plus son lit qu’il trouve trop dur, on prescrira Arnica Montana. 

Si la douleur est apaisée au repos ou lorsqu’on exerce une pression sur la zone endolorie ou si spontanément le malade se couche du côté douloureux, on choisira Bryonia Alba. 

Si, au contraire, la douleur est apaisée par le mouvement, on donnera Rhus Toxicodendron. 

Si le patient souffre en silence, qu’il s’enferme dans sa chambre et apparaît stoïque, on pourra conseiller Sepia. 

Si au contraire ses douleurs s’accompagnent de pleurs, que la personne recherche la consolation et que l’air frais lui fait du bien, on donnera Pulsatilla."
 

Des types constitutionnels
Aux États-Unis par exemple, James Tyles Kent (1849-1916) définit des types constitutionnels selon l’aspect physique des individus et les symptômes physiques et psychiques qu’ils présentent. "Chaque type constitutionnel peut être associé à un grand médicament homéopathique", explique Albert-Claude Quemoun, pharmacien et chercheur*.

C'est ainsi que les médecins homéopathes, au fil du temps, ont développé une bonne connaissances des portraits-types de leurs patients.
Chacun d'entre nous pouvons correspondre à l'un ou plusieurs de ces profils, avec des traits plus ou moins marqués. Mais l'on peut aussi évoluer d'un type à l'autre au cours de sa vie.

Trouver le remède de fond
Ces profils, dont le nombre varie selon les auteurs, servent à mieux se connaître et à rectifier son hygiène de vie. Ils aident également à trouver le remède de fond qui nous correspond, selon Anne Dufour**, journaliste santé, nutrition et médecines douces. Celui-ci sera utile en prévention et en cas de maladie chronique. En cas d'infection ou autre maladie aiguë, il pourra être associé à des remèdes symptomatiques pour améliorer leur efficacité.
Voici quelques exemples de profils homéo**…

Arsenicum Album
- Physique : mince, élégant, longiligne, pâle, extrémités froides.
- Psychisme : méticuleux, économe, ordonné, hypocondriaque, indépendant, rigide.
- Pathologies : allergies, psoriasis, ulcère, troubles digestifs, insomnies, tendance dépressive.

Calcarea Carbonica
- Physique : en surpoids, trapu, fort, endurant, gestes mesurés.
- Psychisme : casanier, lent, patient, introverti, fidèle, plutôt matheux, très attiré par le sucre, n'aime pas le sport, obstiné, tendance à l'immobilisme.
- Pathologies : problèmes digestifs, cutanés, ORL, osseux, calculs aux reins, fatigue.

Lycopodium
- Physique : maigre, peu musclé, teint cireux, chute précoce des cheveux, bien habillé avec des vêtements amples.
- Psychisme : autoritaire, intelligent et très rationnel, méfiant, pas souriant, sérieux, esprit critique, intolérant.
- Pathologies : foie fragile, troubles digestifs, migraine, insomnies, troubles rénaux et cutanés, hypertension, palpitations nocturnes.

Natrum Muriaticum
- Physique : plutôt de sexe féminin, haut du corps mince, visage un peu bouffi, allure dynamique.
- Psychisme : introverti, réservé et rêveur, tendance au repli et à la solitude, a soif en permanence, préfère le salé.
- Pathologies : jambes gonflées, rétention d'eau, hypertension, règles irrégulières et douloureuses, fatigue, spasmophilie, rhume et toux, allergies respiratoires et cutanées, état dépressif.

Phosphorus
- Physique : longiligne, allure juvénile, yeux cernés et chute précoce des cheveux.
- Psychisme : sociable, fougueux, impulsif, énergique, enthousiaste, grand besoin d'être aimé, tendance à épuiser son entourage, curieux et intelligent, créatif, aime les aliments froids, se couche tôt.
- Pathologies : tendance à la déminéralisation et aux problèmes osseux, surmenage, fragilité respiratoire, inflammations oculaires, maux de tête et vertiges.

Pulsatilla
- Physique : plutôt de sexe féminin, plutôt petit, extrémités froides, rougit facilement.
- Psychisme : doux, émotif, timide, avide d'affection, besoin d'être rassuré, empathique, influençable, pleure facilement.
- Pathologies : troubles de la circulation, angines et rhinopharyngites chroniques, fragilité de la sphère respiratoire et des yeux, difficultés d'endormissement.

Sepia
- Physique : mince, yeux cernés, teint pâle, peau sèche, chute de cheveux, habillement strict, hyperclassique.
- Psychisme : curieux, indépendant, rigoureux, introverti, silencieux, irritable, dépressif, sportif, aime les sucreries et les aliments lactofermentés, n'aime pas le lait.
- Pathologies : troubles de la circulation, troubles cutanés, fatigue, affections génito-urinaire, bouffées de chaleur.

Staphysagria
- Physique : plutôt de sexe féminin, grand, mince, longs membres, doigts et orteils.
- Psychisme : solitaire, susceptible, colérique, agressif, aime le sucré.
- Pathologies : troubles digestifs, cutanés, urinaires, osseux, dentaires et tendineux.

Sulfur
- Physique : bon vivant, robuste, toujours trop chaud.
- Psychisme : jovial, râleur, sociable, désordonné, tendance à la dispersion, gros mangeur, aime le sucré.
- Pathologies : allergies respiratoires, troubles cutanés, digestifs, troubles du sommeil, hypertension.

Thuya
- Physique : corpulent, peau grasse, couperose, tendance à transpirer, diverses verrues sur le visage.
- Psychisme : volonté de tout contrôler, nerveux, ne laisse rien paraître, manipulateur, vulnérable, tendance à la peur, aime le salé.
- Pathologies : troubles cutanés et ORL, cystite et infections récidivantes.

 

Sources :
*Ma bible de l'homéopathie, Albert-Claude Quemoun, éditions Quotidien Malin
**Mon cahier d'homéopathie personnalisé, Découvrez votre profil homéo !, Anne Dufour, éditions Mosaïque-Santé
Dictionnaire de l'homéopathie, Jacques Boulet, éditions Privat
Passeport Santé : Homéopathie


                

La revue de presse

12 % des consommateurs ont mangé du bio tous les jours en 2018, selon le dernier rapport de...

Les trois quarts des besoins en soja de l’UE, sont destinés aux élevages...

Jusqu’à 52 000 microparticules de plastique par an sont ingérées par l'...

En cause : des composés qui se forment lors de la cuisson, les AGE, produits terminaux de la...

Végétal, vrai, varié… Les résultats de la science convergent...

2,6 millions de Français ont pratiqué le yoga dans les 12 derniers mois, selon une...